Critique : Yam Dam

On 21/09/2014 by Nicolas Gilson

Le constat est amer : produit par les Cinéastes Associés, malgré les bonnes intentions de son réalisateur Vivian Goffette, YAM DAM est un supplice. Avec pour base un scénario âprement démonstratif, le film est une représentation empruntée et artificielle, sans réel point de vue. Cruel exercice que celui du micro-budget lorsqu’il se révèle être un frein à toute créativité.

Marié et sans enfants, Christian est un vétérinaire de province qui, le soir venu, mène virtuellement une double vie sur les plateformes de rencontre. S’il est au grand jour président d’une association qui vient en aide à l’Afrique, il aime flirter dans le dos de sa femme avec de jeunes africaines. Lorsque Faustine, une burkinabée qui a pris ses avances au sérieux, débarque dans son cabinet, il tente de sauver les apparences et, puisque la jeune femme est décidée à rester, il prétend qu’il s’agit d’une stagiaire…

Yam Dam

D’entrée de jeu l’approche est artificielle et maladroite. Alors que l’écriture de chacune des séquences est palpable, Vivian Goffette met en place de nombreux éléments qu’il ne développe pas ou peu faute d’en avoir la possibilité. La construction est synthétique au point que chaque scène est affectée – une impression renforcée dès lors que l’ensemble des enjeux sont mis en place et résolus à travers le seul dialogue. Pourtant le réalisateur nous convie à une charmante rencontre entre deux être un peu paumés qui, au final, se trouvent eux-même.

Si techniquement le film, qui présente un réel problème de son, est loin d’être convaincant, la mise en scène est franchement plate et convenue. Bien qu’il parviennent ponctuellement à sublimer quelques échanges entre Faustine et Christian, Vivianne Goffette ne parvient pas à diriger ses acteurs dont le jeu sonne faux, irrémédiablement.

Pourtant, il remplit le cahier des charges d’une plateforme de production qui rêve de cinéma en offrant des moyens de pacotille. Avant lui, d’autres s’y sont malheureusement brûlé les ailes – MISS MOUCHE de Bernard Halut ou AVEC MA MERE A LA MERE d’Alexis Van Stratum en sont de tristes illustrations.

Yam Dam

YAM DAM

Réalisation : Vivian Goffette
Belgique – 2013 – 77 min
Distribution : Les Cinéastes Associés
Comédie dramatique

Yam Dam YAMDAM

Trackbacks & Pings

  • YamDam | Passion : Culture ! :

    [...] la plupart des critiques sont positives, il y a bien ici ou là une critique plus virulente, comme celle-ci. Mais que cela ne vous empêche pas, si vous en avez l’occasion, de vous faire votre propre [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>