We Were Here

On 12/02/2011 by Nicolas Gilson

David Weisemann a voulu faire une lettre d’amour à la vile de San Francisco en signant WE WERE HERE. Quatre témoins parlent de l’émergence du sida, alors dénommé le cancer gay, racontent leur expérience. L’évocation du drame qui a décimé de nombreux hommes homosexuels en fort peu de temps est stupéfiante. Ce qui intéresse le réalisateur c’est de montrer quels ont été l’engagement et la mobilisation des habitants de San Francisco. L’émotion est palpable dans la voix des différents témoins. Le souvenir les habitent. Un souvenir terrible qui les a marqué de manière indélébile tant le sida a changé leur vie. Pourtant à aucun moment les témoignages ne virent au pathos.

La facture du film documentaire est classique, à l’américaine. Le montage est efficace. Les témoignages en face caméra sont accompagnés de documents d’archives – illustrations photographiques, coupures de presse, nécrologie, archives vidéo… – et d’un renfort musical qui a l’avantage de se faire oublier.

Si WE WERE HERE nous confronte à la dureté d’une réalité quelque peu trop banalisée aujourd’hui, il nous donne à voir la force et la solidarité dont ont témoigné certains pour qui dignité, espoir et humanité s’imposent.

We were here

 

WE WERE HERE
♥♥♥
Réalisation : David Weisemann et Bill Weber
USA – 2011 – 90 min
Distribution : /
Documentaire

Berlinale 2011 – Panorama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>