Critique : Un homme idéal

On 09/06/2015 by Nicolas Gilson

Après CAPTIFS, Yann Gozlan retrouve l’univers du film à suspens. Avec UN HOMME IDEAL il compose un thriller atmosphérique qui, malgré une impression de superficialité générale, s’impose comme efficace.

Mathieu (Pierre Niney) a pour obsession devenir un écrivain reconnu mais son roman ne séduit pas les maisons d’édition qui le rejettent sans explication. Pour gagner sa vie, il travaille dans une société de déménagement. Tandis qu’il vide l’appartement d’un homme qui vient de décéder, il tombe sur le manuscrit de son journal lorsqu’il était soldat en Algérie. L’homme était solitaire et le texte est passionnant aussi Mathieu se l’approprie et l’envoie à une maison d’édition. Si le succès est immédiat, l’attente de plus en plus longue de son second roman pose toutefois question…

UN HOMME IDEAL, un film de Yann Gozlan avec Pierre Niney et Ana Girardot

Préfigurant le basculement vers le suspens Yann Gozlan attise notre curiosité avec une scène d’ouverture laissant envisager une issue assez sombre. Il s’agit alors de mettre en place les enjeux et le premier mensonge qui fera de Mathieu Vasseur un illustre écrivain mais qui le conduira aussi à duper son entourage – à commencer par sa future compagne. Auparavant, le réalisateur assoit avec une efficacité toute (dé)monstrative le désir qui consume son protagoniste jusqu’à la déraison. Si les appuis sont nombreux et assez artificiels, la détermination qui conduit Mathieu au succès s’impose tout comme, bientôt, son bonheur manifeste…

Les enchainements narratifs manquent-ils quelque peu de finesse – entre l’ami de la famille bien suspicieux et un tant attendu maitre-chanteur – que la sauce prend implacablement tant Yann Gozlan maitrise la tenue en haleine. L’écrivain a joué avec le feu et s’est montré gourmand, menant une vie au-dessus de ses moyens et projeté dans les sphères de la haute bourgeoisie, il cherche à garder la face haute alors qu’il perd peu à peu la maitrise des événements.

Qu’importe le manque de relief dans la caractérisation psychologique des personnages ou l’absence de vraisemblance de nombreuses situations, l’approche focalise notre attention sur un enchainement d’actions dominé par le stress qui ronge un protagoniste doté in fine – mais est-ce une surprise ? –d’une grande imagination.

La mise en scène est léchée au point d’être affectée sans tendre à une réelle singularité. Le réalisateur est un habile chef d’orchestre qui déploie intelligemment un petit attirail artificiel à l’instar de l’enrobage musical garant de tout suspens et de quelques tableaux visuels qui attestent d’un penchant manifeste pour le storybording…

un homme idéal afficheUN HOMME IDEAL

Réalisation : Yann Gozlan
France – 2014 – 97 min
Distribution : 24 25 Films & WY Productions
Thriller

UN HOMME IDEAL, un film de Yann Gozlan avec Pierre Niney et Ana Girardot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>