Twa Timoun

On 24/09/2013 by Nicolas Gilson

Port-au-Prince, trois gamins de 12 ans qui vivent dans un orphelinat décident de le quitter et de mener leur propre vie. Si la ville démolie par le séisme est un singulier terrain de jeu et d’apprentissage, la liberté semble avoir un prix. Bientôt les enfants sont séparés et rattrapés par la réalité de leur situation.

Twa Timoun

Premier long-métrage de Jonas d’Adesky, TWA TIMOUN demande à être mis en perspective quant au contexte dans lequel il a vu le jour. Parti en Haïti aux lendemain des séismes de 2010 pour y réaliser un documentaire sur un centre d’accueil d’enfants des rues, le réalisateur y retournera avec un scénario inspiré des situations des enfants qu’il y a rencontrés. Le film est interprété par les enfants du centre et des rues, et le cinéma, à la fois observateur et accompagnateur, devient alors une manière de raconter mais aussi de vivre la réalité.

Du scénario quelque peu confus émane un énergie communicative et la volonté de se faire le témoin du réel. Le cinéma se révèle être tout à la fois la possibilité d’y échapper et d’y faire face. Les trois garçons qui vivent des situations qui font échos aux leurs ne deviennent-ils pas les ambassadeurs d’une pleine génération et d’une problématique sociétale (déjà oubliée) ? Autofinancé par le biais d’une asbl (Résonances), le film apparaît a bien des égards bricolé mais, en épousant le point de vue et le regard des enfants, atteste d’une force expansive et interpellative.

Twa Timoun - Affiche

TWA TIMOUN

Réalisation : Jonas d’Adesky
Belgique – 2012 – 82 min
Distribution : Helicotronc et Résonances asbl
Comédie dramatique

Toronto 2012
FIFF 2012 – Compétition Emile Cantillon
Berlinale 2013 – Generation

Twa-Timoun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>