The Croods

On 26/03/2013 by Nicolas Gilson

Avec un scénario habile et une réalisation parfaitement maîtrisée, THE CROODS s’impose comme splendide. Aux commandes et à l’écriture de ce petit bijou, Chris Sanders (HOW TO TRAIN YOUR DRAGON) et Kirk De Micco (SPACE CHIMPS).

The Croods - Eep

« Follow the light »

Eep est une adolescente en désir d’émancipation. Mais elle est contrainte – c’est un peu l’ère du temps – de vivre dans une caverne avec sa famille. Ils n’en sortent que par nécessité car la peur doit régir leur quotidien. Fascinée par une lumière au milieu de la nuit, Eep s’aventure hors de la caverne et rencontre Guy, un type aussi farfelu que séduisant. Le monde des Croods est en pleine mutation et, leur caverne détruite, ils n’ont d’autre choix que de s’aventurer dans un univers inconnu et coloré dont Guy semble maîtriser les lois – ou presque.

La ligne narrative de base est simple : les Croods doivent survivre. Au déplaisir de Grug – qui est contraint de remettre en cause à la fois sa logique et son statut de mâle dominant – et au plaisir de Eep – déjà amoureuse – ils avancent en compagnie de Guy afin de trouver un espace où ils pourront vivre et non plus survivre – l’évolution est en marche. Derrière cette aventure teintée d’humour, quelques grandes thématiques sont abordées (crise d’adolescence, remise en cause de ses certitudes, découverte de l’altérité,…) tantôt avec finesse, tantôt avec une exquise balourdise – employée à dessein. La réussite tient à la juxtaposition de plusieurs degrés d’humour qui donne au scénario volume et éclat. Une habile caractérisation des personnages (quitte à confondre un enfant et un monstre sur pattes – ou n’est-ce pas la même chose), de savoureux running-gags (cette belle-mère qui ne meurt jamais) ou encore une faune et une flore que nous découvrons en même temps que les protagonistes sont autant d’éléments délectables qui participent à la richesse de l’ensemble.

Plus encore, les scénaristes mettent en scène de nombreux clichés (certains avec malice, d’autres moins à l’instar de la gent féminine et de don esprit modeux – c’est drôle, certes, mais réducteur) et composent de joyeux anachronismes pères de rires voire de fous-rires. Parmi les nombreuses trouvailles du duo de créateurs, l’amitié entre les hommes et les animaux permet de mettre en scène un super personnage : Belt (ou Brassé). Par ce biais, un discours sur la domestication est esquissé tout en permettant d’introduire une distanciation drôlissime.

The Croods - décors

Toutefois le point fort du film en est la réalisation ! Les décors et l’animation impressionnent au sens propre ! Les éléments se ressentent et les sensations se vivent : les réalisateurs sont parvenus à donner un volume et une texture tels que les éléments semblent exister ! Les cheveux et les poils, la poussière ou le vent, la lumière et les couleurs conduisent à autant de sensations – si bien que même la 3D apparaît digne d’intérêt.

En outre, l’accroche introductive est électrisante. En voix-over, Eep s’adresse à nous sans détour en présentant la logique qui régit son monde. Tandis qu’elle dessine la réalité qui est la sienne – et que déjà l’humour s’impose –, les réalisateurs optent pour la mise en scène frontale de gribouillis qui s’animent en aplat sur des parois symbolisant la roche. Le monde des cavernes, dont Eep veut s’émanciper, est alors appréhendé en deux dimensions. L’explosion de la 3D prend ainsi tout son sens car elle participe au bouillonnement identitaire de la protagoniste !

L’emploi de la musique est lui aussi captivant. Plus qu’enrober l’ensemble et de conduire à un guet-apens emphatique, elle participe au caractère spectaculaire du film ! La séquence de chasse à l’oeuf à l’ouverture du film en est le plus bel exemple. D’entrée de jeu, nous sommes les heureux spectateur d’enflammantes aventures !

The Croods - étoiles

THE CROODS
♥♥♥
Réalisation : Chris Sanders et Kirk De Micco
USA – 2013 – 99 min
Distribution : 20th Century Fox
Comédie / Animation / Aventure

Berlinale 2013 – Sélection Officielle hors-compétition

The Croods - Affiche

The Croods - Guy & Belt

The Croods - Eep fascinée par la lumière

 

The Croods

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>