The Cabin in the Woods

On 29/04/2012 by Nicolas Gilson

Film de genre sans intérêt THE CABIN IN THE WOODS exacerbe le caractère voyeuriste du spectateur amateur d’horreur et de sensations. Un groupe de jeunes étudiants aux caractéristiques éculées – mais dont l’imbécilité sied à l’évolution, toute régressive, de notre société où image et artificialité dominent – partent en week-end dans une maison isolée dans les bois. Ni réseau téléphonique, ni captation gps : l’isolation est complète. Mais avant même que les protagonistes ne s’en rendent compte, le spectateur prend conscience de ce qui se trame. Un groupe de scientifiques manipule les jeunes adultes qui sont en fait les proies d’un sacrifice nécessaire.

La mise en bouche, bien que d’emblée démonstrative, est appétissante. La distanciation qui est établie est savoureuse puisqu’elle rend le spectateur complice des protagonistes secondaires en définissant l’action comme un spectacle manipulé par ceux-ci. Et un jeu amusant est établit avec de nombreux clichés tout en s’en émancipant ponctuellement, le film perd tout son attrait – moyennement épais – lorsque l’évolution tend à une explication rationnelle…

In fine, THE CABIN IN THE WOODS est un divertissement, sympathique bien que très artificiel, qui ne renouvelle rien.

THE CABIN IN THE WOOD

Réalisation : Drew GODDARD
USA – 2011 – 95 min
Distribution : Kinepolis
Horreur / Fantastique

Comments are closed.