The A Team (L’Agence Tous Risques)

On 09/06/2010 by Nicolas Gilson

Sans conteste THE A TEAM se classe en tête de liste des adaptations cinématographiques de série télé ratées. Si le film ne présente aucun intérêt esthétique, le scénario sur lequel il repose est proprement calamiteux. Après une affligeante introduction donnant à voir la rencontre des quatre rangers qui constituent « l’équipe de rêve », il nous emmène au cœur d’une aventure rocambolesque et simpliste, dépourvue d’originalité. Merci à l’Irak et à la CIA de nourrir ainsi l’esprit des scénaristes en quête de crétinerie ! A quand l’adaptation de WALKER TEXAS RANGER avec Liam Neeson ? Histoire de voir comment l’acteur endosserait le costume de Chuck Norris, car après Zeus et Hannibal tout semble possible …

Passons donc l’intrigue narrative tant les scénaristes semblent avoir confondu la série originelle avec un grand détournement assimilant le pire de RAMBO, de ROCKY et de TERMINATOR, en somme une exacerbation stroboscopique de testostérone. Avec un peu de second degré cela pourrait être délectable. Mais il ne faut pas rire de la virilité. Dès lors de la captation au montage, tout est platement démonstratif. Citons les ralentis, les ombres chinoises, les effets de zoom et de dezoom, les mouvements, l’objectualisation de la femme, les inserts grossiers, les flash-back, les renforts musicaux, le conditionnement sonore… Sur 121 minutes de film – 7260 secondes – Joe Carnahan semble relever le défi de fondre au sein d’une même production ce que le cinéma peut être de pire quand il n’est que monstratif. Tout est brouillon et pitoyable si bien que la démonstration devient souvent inintelligible. Par aileurs le traitement de certaines séquences est tel qu’elles apparaissent être des bande-annonces pour un film parodique – mais non. Et lorsque le réalisateur s’essaye à une mise en abyme au sein de laquelle il assimile THE GREAT ESCAPE à la musique originale de la série, tout en faisant un clin d’œil au cinéma 3D (!), la vomissure nous gagne. Un écœurement doublé d’une hargne folle. Mais l’élément le plus assommant reste la surabondance sonore : si les accompagnements musicaux cacophoniques sont désespérants, les effets de renforts/inserts sont juste lamentables. Et si la surdité est envisageable au sortir de la salle, la crainte d’une suite platement mise en place nous horrifie.

THE A TEAM
L’AGENCE TOUS RISQUES

Réalisation : Joe CARNAHAN
USA – 2010 – 121 min
Distribution : 20th Century Fox
Aventure / Action

Trackbacks & Pings

  • Cinem(m)a 16/06/10 | Cinem(m)a :

    [...] de et avec Michaël Youn, l’adaptation cinématographique de la série des années 80 « L’agence Tous Risque » (The A-Team), « L’Illusioniste » de Sylvain Chomet (les Triplettes de Belleville), [...]

  • » Blog Archive » Cinem(m)a 16/06/10 :

    [...] de et avec Michaël Youn, l’adaptation cinématographique de la série des années 80 « L’agence Tous Risque » (The A-Team), « L’Illusioniste » de Sylvain Chomet (les Triplettes de Belleville), [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>