Critique : Loveless (Nelyubov – Faute d’amour)

Comment mieux mettre en scène l’humain qu’en en montrant les failles ?...

IALU_UGM_Cannes2017_nely