Critique : Aurore

Portrait sensible d’une femme qui, à l’heure de la ménopause, doit apprendre...

Aurore - critique - 1