Critique : Still the Water

On 28/10/2014 by Nicolas Gilson

Sans surprise Noami Kawase aborde dans STILL THE WATER les thématiques qui lui sont chères à l’instar des cycles de la vie et de l’éveil à soi. Elle signe toutefois un film résolument hybride tant il se veut discursif. La prédominance de la narration et du dialogue, explicitant et surlignant chacune de ses intentions, alourdit ce qui aurait pu être une splendide ode à la nature.

still-the-water

Un soir, Kaito découvre le cadavre d’un homme flottant au bord de la mer. Kyoto qui a rendez-vous avec lui s’inquiète de son absence. L’adolescent s’est en effet enfui à la découverte du corps. Bouleversé, il doit faire face à ses démons qui le tiraillent à mesure que Kyoto s’ouvre à lui. La jeune fille, elle, se prépare au décès de sa mère, une chamane qui lui a appris à vivre en harmonie avec la nature.

L’approche est sinueuse, à la fois didactique et poétique, et peine à trouver son rythme. Abordant trop de pistes narratives, Kawase s’égare proprement – rencontrant la personnalité de Kyoto mais ne parvenant pas à transcender celle de Kaito. Si la réalisatrice filme merveilleusement les éléments naturels, elle impose doublement son regard à la fois au travers de la pleine discursivité des dialogues – qui traduisent (quelque fois lourdement) la signification de chaque axe narratif ou servent de commentaires – et par sa dynamique de mise en scène tant on ressent la présence de sa caméra. Cette imposition du regard se double également d’un enrobage musical tendant notamment à sublimer la complicité amoureuse entre Kyoto et Kaiko. Déception.

Still the Water - Deux fenêtres - Naomi Kawase

FUTASUME NO MADO

STILL THE WATER
DEUX FENETRES

Réalisation : Naomi Kawase
Japon / France – 2014 – 119 min
Distribution : Cinéart
Drame

Cannes 2014 – Compétition Officielle
Film Fest Gent 2014 – Compétition Officielle

Deux fenêtres - affichemise en ligne initiale le 23/05/2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>