Shark Night (3D)

On 12/09/2011 by Nicolas Gilson

Si le pitch de SHARK NIGHT 3D tient de la Série B voire Z – un groupe d’amis passe le week-end sur une île privée isolée au milieu d’un immense lac salé et se fait attaquer par des requins voraces –, le traitement est balourd sans assumer le caractère parodique pourtant évident, si bien que le film fatigue au point d’indifférer.

Réalisé par David R. Ellis à qui l’on doit notamment FINAL DESTINATION 2 & 4, ASYLUM et SNAKES ON A PLANE, le film repose sur un scénario plus que pauvre. Les clichés sont nombreux, les caricatures aussi, l’écriture est grossière et ce manque de finesse n’est pas moteur de l’ensemble ce qui est désolant. Si l’on ne s’attend pas à grand chose, on espère au moins rire… et ce sont des souffles d’exaspération qui prennent place.

D’emblée le ton est donné grâce à un générique hyper démonstratif au point de craindre l’épilepsie où le rouge domine. S’en suit un prélude servant de mise en bouche, où un jeu « stressant » est développé – ah, l’eau élément angoissant – mais où, surtout, la pauvreté du découpage et la platitude de l’écriture – ainsi qu’une pudibonderie ridicule – se font cruellement sentir.

Bref, malgré quelques notes amusantes, SHARK NIGHT 3D est une horreur. Gonflé en 3D – pour saisir le spectateur lors des attaques de requins qui font des pirouettes assez spectaculaires – et déservi d’une photographie trop sombre. A noter que les renforts musicaux, comme autant de mises en condition, sont nombreux et eux-aussi hyper démonstratifs. Amateur d’acouphènes ? Bonjour !

SHARK NIGHT 3D
SHARK

Réalisation : David R. ELLIS
USA – 2011 – 91 min
Distribution : Starway Film
Horreur / Thriller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>