Sensationnel !

On 24/06/2011 by Nicolas Gilson

Palais de Beaux-Arts de Bruxelles, au-devant d’une toile blanche s’étale quantité d’instruments, de micros et de pupitres. L’obscurité se fait. Sous les applaudissements, les musiciens entrent en scène. Alors que le visage d’Alice Houri emplit la surface écranique, les notes composées pour NENETTE ET BONI résonnent majestueusement. L’image et le son s’épousent. La rencontre est magique.

Le film-concert des Tendersticks s’impose d’emblée comme une expérience. Les hypothèses visuelle, cinématographique, et musicale se révèlent indissociables. Il apparaît impossible de penser les séquences projetées indépendamment des compositions musicales, et inversement. Et cela engendre une confusion troublante.

Les films de Claire Denis sont peu à peu morcelés. Il est alors question de les redécouvrir autrement, indépendamment de toute réelle ligne narrative. La sensibilité de la réalisatrice est alors exacerbée. Son cinéma des sensations est sublimé. Magistralement.

Grégoire Colin, Nicolas Duvauchelle, Valeria Bruni Tedeschi, Isabelle Huppert, Vincent Gallo, Alex Descas, Béatrice Dalle, Valérie Lemercier… nombreux sont les visages qui se répondent. Aucune ligne temporelle entre les extraits choisis. La collaboration qui unit la formation musicale et la réalisatrice est orchestrée selon une pure ligne sensitive.

Nous sommes les témoins de l’interaction entre deux modes d’expression artistique qui se fondent un en tout cohérent. L’envie de redécouvrir les films de la réalisatrice est là, presque consumante : des récents WHITE MATERIAL et 35 RHUMS au très impressionnant, inquiétant et palpitant TROUBLE EVERY DAY, de L’INTRUS à VENDREDI SOIR, sans oublier le sensationnel NENETTE ET BONI.

La symétrie est parfaite lorsque visage de Nénette s’impose à nouveau sur l’écran. Tandis qu’elle fume un dernier mégot et nous adresse un regard appuyé, la musique fait tressaillir notre échine. Pour tout générique, l’écran passe au noir, la musique s’arrête et les applaudissements retentissent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>