Rise of the Planet of the Apes

On 04/08/2011 by Nicolas Gilson

Si vous êtes nostalgique à l’évocation de LA PLANETE DES SINGES ou si le titre suscite une quelconque impression, qu’il s’agisse d’une image ou d’un souvenir, il vous faut être amoureux de James Franco ou – et ? – de l’orchestration musicale atmosphérique signée Patrick Doyle pour supporter le navet qui se présente comme « les origines » de la saga. Amateurs de panade sans saveur, voici une démonstration d’effets faite pour vous ! Et si vous vous ruez en salles, la suite semble plus que probable… – Génial, non ?

CRETINS DE SINGES

Effet d’annonce, le film n’est possible que grâce à la technologie créée pour AVATAR : après tout la magie de l’imagination n’a plus sa place au cinéma, il est nécessaire que le réalisme s’impose qu’importe que le scénario en soit dépourvu et manque de cohérence (et de respect) envers les films originaux dont ce RISE OF se revendique.

Will Rodman (James Franco), un gentil scientifique, recueille chez lui un chimpanzé qui a intégré un virus qui le rend intelligent et étrangement humain – sacre de l’intelligence. Will teste sur son père ce virus mis au point dans le but de soigner la maladie d’Alzheimer… Un touche de manichéisme (à la louche), une absence de second degré (alors que la parodie n’est jamais loin), des rebondissements qui vont de paire avec les effets incessants (merci ô technologie), une direction d’acteurs navrante (jouer face à du vide n’est pas évident bien que James Franco a déjà démontré qu’il en est capable*)… et un accompagnement musical de part en part rendent le produit aussi efficace que pitoyable.

Mais le plus malheureux est de voir le comportement adopté par les grands singes une fois que leur cognition se développe (fatale conséquence de l’intervention de l’homme) : pourquoi une fois intelligents – schématisons – doivent-ils être aussi crétins ? Se comporter comme des GI animés d’une soif de vengeance incommensurable, sans parvenir à passer outre, à mettre en perspective, bref, à réfléchir ?

La lobotomie est au rendez-vous ! (Heureusement pas en 3D)

*ERASED JAMES FRANCO, Carter, 2008 (une réelle expérience)

RISE OF THE PLANET OF THE APES
LA PLANETE DES SINGES LES ORIGINES

Réalisation : Rupert WYATT
USA – 2011 – 106 min
Distribution : Twentieth Century Fox
Thriller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>