Restless

On 29/09/2009 by Nicolas Gilson

RESTLESS est un film en demi-teinte. Malgré une mise en scène et une direction d’acteur admirables, Amos Kollek ne parvient pas à lui insuffler de réel rythme comme si la désillusion qui habite ses personnages était le squelette même du récit. L’esthétique est peu claire, divisée entre une caméra hésitante, en mouvements nerveux, et une captation posée et réfléchie. Une impression d’esquisse prime : la construction narrative devant se faire malgré les élipses et les silences. Le discours occupe une place prépondérante au point de sembler n’être que l’expression de la pensée du réalisateur qui ne se distancie pas suffisamment de son sujet. Un film tantôt décevant, tantôt intrigant.

RESTLESS

♥♥

Réalisation : Amos Kollek

Israël/Belgique/France/Canada/Allemagne – 2008 – 100 min

Ditribution : Dream Touch

Comédie dramatique

EA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>