Ouverture du 64 ème Festival International du Film de Cannes

On 10/05/2011 by Nicolas Gilson

C’est sous l’angle de la séduction que s’amorce le 64 ème Festival International de Cannes. MIDNIGHT IN PARIS de Woody Allen, le film choisi pour ouvrir le grand bal du cinéma, propose un casting éblouissant au sens premier du terme composé entre autres de Kathy Bates, Adrien Brody, Michael Sheen, Owen Wilson, Léa Seydoux, Rachel Mc Adams, Marion Cotillard et Carla Bruni. Un casting qui laisse certains rêveurs, d’autres songeurs mais qui promet de la splendeur sur le tapis rouge qui s’illuminera de mille feux et d’autant de flashs – malgré les absences prêtant à polémique.

L’édition 2011 du festival semble, en fait, plus que séduisante. Outre la présence en Sélection Officielle de Lars Von Trier, Terrence Mallick, Pedro Almodovar, Jafar Pahani, les frères Dardenne, Gus Van Sant – bref de nombreux des habitués voire primés du festival, les noms de Takashi Miike ou encore Rob Marshall esquissent la largeur de l’éventail créatif qu’est le septième art. Un éventail démesuré qui va dominer l’attention du monde entier. Les Pirates quitteront donc les Caraïbes pour Seraing en traversant l’Europe. Ils visiteront l’Asie, les Amériques… le monde ! Et les strates temporelles, sociales et sociétales se confronteront jusqu’à se confondre. Le cinéma sera divers, divertissant et politique, en somme passionnant et passionné !

Les générations de cinéastes prendront place les unes à côtés des autres. Le cinéma dit classique et le renouveau cinématographique ne se feront pourtant aucune ombre. Dans cette idée, Catherine Deneuve évoquera à la fois son travail passé avec la présentation du film de Jean-PaulRappeneau, LE SAUVAGE, avant de ponctuer la fête avec LES BIENS-AIMES de Christophe Honoré dans lequel elle prête la réplique à sa fille Chiara Mastroiani. L’intemporalité semble être plus que jamais le maître-mot de cette 64 ème édition.

Le visage de celle-ci revêt d’ailleurs les traits de Fane Duneway sous le regard de Jerry Schatzberg en 1970. C’est toutefois à une toute autre actrice, d’une autre génération et d’un autre charisme, que revient l’honneur d’être maîtresse de cérémonie. Mélanie Laurent aura ainsi l’occasion de mettre une belle robe et de se farder afin de se transformer en hôtesse d’accueil pour le Jury composé de Robert De Niro, Uma Thurman, Jude Law, Martina Gusman, Olivier Assayas, Nansun Shi, Johnnie To, Linn Ullman et Mohamed Saleh Haroun. Ensuite elle disparaîtra jusqu’au dimanche 22 où elle pourra à nouveau user de son charme « à la française » lors de la Cérémonie de Clôture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>