Oscars 2017 : Célébration dans la Confusion

On 27/02/2017 by Nicolas Gilson

Il aura fallu attendre la toute fin de la Cérémonie pour que les Oscars nous surprennent réellement. Mais la surprise fut de taille car c’est dans la plus complète confusion que l’Oscar du Meilleur Film a été décerné à MOONLIGHT après que l’annonce ait été faite par Faye Dunaway et Warren Beatty du sacre de LA LA LAND. Le cinéma montrera alors son plus beau visage, lorsque Jordan Horowitz, le producteur du film malheureux, invitera l’équipe de MOONLIGHT à monter sur scène. Avec 6 récompense et une telle attitude, l’équipe de LA LA LAND est plus que jamais victorieuse.

Oscars 2017 - confusion

Notamment sponsorisée par Walmart et Cadillac, et rythmée de pauses publicitaires interminables, la 89ème Cérémonie des Oscars était présentée par un Jimmy Kimmel peu inspiré qui s’est amusé à moquer Matt Demon et Meryl Streep, et malgré lui a souligné la vacuité d’une célébration dont les votants n’ont certainement pas vu les films à l’instar de MOONLIGHT… Tandis que les blagues de Kimmel – à l’instar du car de touristes débarquant en pleine cérémonie – tombaient à plat, l’événement s’est voulu politique, tant au fil des discours des remettants témoignant de la diversité qui fait la richesse des USA qu’à travers le Palmarès-même.

Si l’émotion de certains était palpable, la surenchère des réactions de l’audience était manifeste – à moins que les sièges ne soient réellement inconfortables, elle se prêtait à un jeu incessant de standing ovations lors desquelles Nicole Kidman applaudissait de manière singulière. On retiendra toutefois les mots d’Asghar Farhadi, absent de la Cérémonie, que lira l’ingénieure et astronaute née en Iran Anousheh Ansari lorsqu’elle viendra, en son nom, chercher l’Oscar pour le meilleur film en langue étrangère remis à THE SALESMAN : Les réalisateurs peuvent tourner leur caméra pour capturer des qualités humaines partagées et briser les stéréotypes sur diverses nationalités ou religions. Ils créent de l’empathie entre nous et les autres, une empathie dont nous avons besoin aujourd’hui plus que jamais.

oscars-2017-annonce-la-la-land-moonlight

Le Palmarès

  • Meilleur film : MOONLIGHT
  • Meilleur réalisateur : Damien Chazelle pour LA LA LAND
  • Meilleure actrice : Emma Stone dans LA LA LAND
  • Meilleur acteur : Casey Affleck dans MANCHESTER BY THE SEA
  • Meilleur second rôle féminin : Viola Davis dans FENCES
  • Meilleur second rôle masculin :  Mahershala Ali dans MOONLIGHT
  • Meilleur scénario original : Kenneth Lonergan pour MANCHESTER BY THE SEA
  • Meilleur scénario d’adaptation : Barry Jenkins pour MOONLIGHT
  • Meilleur long-métrage d’animation : ZOOTOPIA
  • Meilleur film documentaire : O.J.: MADE IN AMERICA
  • Meilleur film en langue étrangère : LE CLIENT (The Salesman), Asghar Farhadi
  • Meilleure photographie : Linus Sandgren pour LA LA LAND
  • Meilleur montage : John Guilbert pour HACKSAW RIDGE
  • Meilleurs décors : Sandy Reynolds-Wasco pour LA LA LAND
  • Meilleurs costumes : Colleen Atwood pour FANTASTIC BEAST AND WHERE TO FIND THEM
  • Meilleurs maquillages et coiffures : Alessandro Bertolazzi, Giorgio Gregorini  & Christopher Allen Nelson pour SUICIDE SQUAD
  • Meilleure bande-originale : Justin Hurwitz pour LA LA LAND
  • Meilleure chanson originale : « City of Stars », LA LA LAND
  • Meilleurs effets visuels : Robert Legato, Dan Lemmon & Adam Valdez pour  THE JUNGLE BOOK
  • Meilleur montage son : Sylvain Bellemare pour ARRIVAL
  • Meilleur mixage son : Kevin O’Connell & Andy Wright pour HACKSAW RIDGE
  • Meilleur court-métrage de fiction : SING
  • Meilleur court-métrage documentaire : THE WHITE HELMETS
  • Meilleur court-métrage d’animation : PIPER

moonlight-Little

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>