Oscars 2016 : Fury Spotlight

On 29/02/2016 by Nicolas Gilson

And the Winner is… MAD MAX : FURY ROAD. Non ? Non. Vraisemblablement au pays d’une industrie florissante où les effets spéciaux sont rois, une hiérarchie impose la victoire, pourtant numériquement plus faible, à THE REVENANT, un film d’auteur dont le budget est tout de même de 135 millions de Dollars, et ce au détriment d’un doublé impresionnant pour SPOTLIGHT – qui certes ne repart qu’avec les Oscars de meilleur film et de meilleur scénario.

La 88 ème grande messe du cinéma s’est tenue hier. Paillettes et momies diverses étaient de sortie pour célébrer une des industries les plus flamboyantes – entendons rentables. Avec pour Maître de Cérémonie Chris Rock, et avec le boycott annoncé de la part de nombreuses personnalités noires, le racisme a été le véritable leitmotiv de la soirée – avec les remerciements, il va sans dire.

Dicaprio oscars 2016

Célébré pour ses aspects techniques – meilleur montage, meilleur montage son, meilleur mixage son, meilleur maquillage, meilleurs décors et meilleurs costumes – MAD MAX : FURRY ROAD remporte 6 statuettes. Mais il semblerait que la reconnaissance de Leonardo DiCaprio par ses pairs éclipse cette victoire pourtant plus impressionnante que justifiée (évitez de regarder le film en 2D). Et puis Alejandro Iñarritu remporte pour la seconde année consécutive l’Oscar du meilleur réalisateur. On en oublierait presque qu’Emmanuel Lubezki est consacré pour la troisième année consécutive (après BIRDMAN en 2015 et GAVRITY en 2014).

Est-ce parce que, à l’instar de FATIMA aux César, sacrer SPOTLIGHT meilleur film est avant toute chose sociétalo-politique-et-bien-pensant que cette victoire arrive en seconde ligne ? Et pour cette même raison qu’elle éclipse celle pourtant manifeste de MAD MAX : FURY ROAD ? La question est rhétorique.

Dans le soupoudrage caractérisant les autres prix, Brie Larson (ROOM) aura été préférée à Cate Blanchett (CAROL) et à la pourtant très méritante Charlotte rampling (45 YEARS) qui aurait mieux fait de tenir sa langue, et Alicia Vikander (THE DANISH GIRL) s’impose sans réelle surprise. Et personne ne crie au scandale alors que Michael Fassbender (STEVE JOBS) n’est une fois de plus pas récompensé et que Tom Hardy (THE REVENANT) doit se contenter d’une première nomination.

spotlight

Palmarès complet :

  • Meilleur film: SPOTLIGHT de Tom McCarthy
  • Meilleur réalisateur: Alejandro Gonzalez Inarritu pour THE REVENANT
  • Meilleur acteur: Leonardo DiCaprio dans THE REVENANT
  • Meilleure actrice: Brie Larson dans ROOM
  • Meilleur acteur dans un second rôle: Mark Rylance dans BRIDGE OF SPIES
  • Meilleure actrice dans un second rôle: Alicia Vikander dans THE DANISH GIRL
  • Meilleur film d’animation: INSIDE OUT (Vice-versa) de Pete Docter & Ronnie Del Carmen
  • Meilleur documentaire: AMY d’Asif Kapadia
  • Meilleur film en langue étrangère: SAUL FIA de Laszlo Nemes
  • Meilleur scénario adapté: Charles Randolph & Adam McKay pour THE BIG SHORT
  • Meilleur scénario original: Josh Singer & Tom McCarthy pour SPOTLIGHT
  • Meilleure photographie : Emmanuel Lubezki pour THE REVENANT
  • Meilleur montage: MAD MAX : FURRY ROAD
  • Meilleur montage son: MAD MAX : FURRY ROAD
  • Meilleur mixage son: MAD MAX : FURRY ROAD
  • Meilleurs effets spéciaux: EX MACHINA
  • Meilleurs costumes: MAD MAX : FURY ROAD
  • Meilleur maquillage: MAD MAX : FURRY ROAD
  • Meilleurs décors: MAD MAX : FURRY ROAD
  • Meilleure bande originale: Ennio Morricone pour THE HATEFULL EIGHT
  • Meilleure chanson originale: Sam Smith pour « Writing’s on the Wall » (SPECTRE)
  • Meilleur court métrage d’animation: BEAR STORY
  • Meilleur court métrage: STUTTERER
  • Meilleur court-métrage documentaire: A GIRL IN THE RIVER : THE PRICE OF FORGIVENESS

Mad Max Fury Road

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>