Oscars 2015 : The Grand Birdman

On 23/02/2015 by Nicolas Gilson

Décrochant 4 statuettes – et non des moindres, BIRDMAN s’impose comme le grand vainqueur de la 87 ème Cérémonie des Oscars. Le film d’Alejandro Gonzalez Iñarritu supplante THE GRAND BUDAPEST HOTEL, qui hormis la meilleure musique ne remporte que des prix techniques, et évince BOYHOOD (tout de même Oscar du meilleur second rôle féminin) et l’oublié FOXCATCHER. Sans surprise Julianne Moore décroche le prix de la meilleure actrice et Eddie Redmayne s’impose pour son interprétation dans THE THEORY OF EVERYTHING.

Birdman - affiche

Récompensé des Oscars du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario et de la meilleure photographie (les faux plans séquences ayant la cote), BIRDMAN n’offre aucun prix à ses interprètes pourtant clés de voute du projet. A Michael Keaton a été préféré Eddie Redmayne qui incarne Stephen Hawkin dans le film de James Marsh.  Oubliées également les magistrales prestations de Steve Carell et de Mark Ruffalo dans FOXCATCHER. Le tortionnaire de WHIPLASH, J. K. Simmons, décroche le trophée du meilleur acteur dans un second rôle.

Après avoir créé un certain étonnement en recevant le Prix d’interprétation à Cannes pour son délectable rôle dans le savoureux MAPS TO THE STARS, Julianne Moore est saluée pour sa prestation, déchirante, dans STILL ALICE. L’autre favorite de la soirée, Patricia Arquette, est célébrée pour sa participation à BOYHOOD de Richard Linklater dans lequel elle vieillit réellement à l’écran ce qui a séduit une industrie dominée par l’image (de soi). L’actrice a profité des 45 secondes qui lui étaient offertes pour évoquer les droits des femmes et la lutte pour l’égalité.

« A toutes les femmes qui ont enfanté, à tous les contribuables et à tous les citoyens de ce pays, nous nous battons pour l’égalité des droits. Il est temps pour nous les femmes, d’obtenir l’égalité salariale et l’égalité des droits aux Etats-Unis« .

Outsider de la soirée, WHIPLASH repart avec quelques 3 trophées. En plus de celui du meilleur second rôle, le film décroche les Oscars du meilleur mixage son et du meilleur montage – après tout, celui-ci, gommant toute crédibilité afin de privilégier une pleine empathie avec le protagoniste, ne fait-il pas preuve d’une réelle efficacité ? Multinommé, THE IMITATION GAME devra se contenter de l’étonnant Oscar du meilleur scénario d’adaptation. Preuve en est qu’aborder à demi-mot un sujet tel que l’homosexualité sous des faux airs de thriller est encore payant au pays de la pudibonderie. Déchirant, le discours d’Anthony McCarten peine à cacher l’étroitesse d’esprit qui y a cours.

La magie de Wes Anderson a-t-elle séduit les membres de l’Académie que seule l’artificialité de THE GRAND BUDAPEST HOTEL semble avoir été louée. Outre la brillante musique d’Alexandre Desplat, ce sont les décors, les costumes et le maquillage qui ont été récompensés. Côté animation, la 3D de BIG HEROS 6 a été préférée au sublime LE CHANT DE LA MER, à l’éblouissant CONTE DE LA PRINCESSE KAGUYA et à THE BOXTROLLS. IDA décroche pour sa part l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Le Palmarès complet (lauréats en gras) 

Meilleur film

Meilleur réalisateur

Meilleure actrice

  • Marion Cotillard dans DEUX JOURS, UNE NUIT
  • Felicity Jones dans THE THEORY OF EVERYTHING
  • Julianne Moore dans STILL ALICE
  • Rosamund Pike dans GONE GIRL
  • Reese Witherspoon dans WILD

Meilleur acteur

  • Steve Carell dans FOXCATCHER
  • Benedict Cumberbatch dans THE IMITATION GAME
  • Bradley Cooper dans AMERICAN SNIPER
  • Michael Keaton dans BIRDMAN
  • Eddie Redmayne dans THE THEORY OF EVERYTHING

la_ca_1202_still_alice

Meilleur second rôle masculin

  • Robert Duvall dans THE JUDGE
  • Ethan Hawke dans BOYHOOD
  • Edward Norton dans BIRDMAN
  • Mark Ruffalo dans FOXCATCHER
  • J.K. Simmons dans WHIPLASH

Meilleur second rôle féminin

Meilleur scénario original

  • Alejandro González Iñárritu, Nicolás Giacobone, Alexander Dinelaris, Armando Bo pour BIRDMAN
  • Richard Linklater pour BOYHOOD
  • Dan Futterman & E. Max Frye pour FOXCATCHER
  • Wes Anderson & Hugo Guinness pour THE GRAND BUDAPEST HOTEL
  • Dan Gilroy pour NIGHTCRAWLER

Meilleur scénario adapté

  • Graham Moore pour THE IMITATION GAME
  • Anthony McCarten pour THE THEORY OF EVERYTHING
  • Damien Chazelle pour WHIPLASH
  • Jason Hall pour AMERICAN SNIPER
  • Paul Thomas Anderson pour INHERENT VICE

birdman-michael-keaton

Meilleur film d’animation

  • BIG HERO 6
  • THE BOXTROLLS
  • LE CHANT DE LA MER
  • LE CONTE DE LA PRINCESSE KAGUYA
  • HOW TO TRAIN YOUR DRAGON 2

Meilleur film documentaire

  • CITIZENFOUR
  • FINDING VIVIAN MAIER
  • LAST DAYS IN VIETNAM
  • LE SEL DE LA TERRE
  • VIRGUNA

Meilleur film en langue étrangère

  • IDA de Pawel Pawlikowski (Pologne)
  • LEVIATHAN d’Andrey Zvyagintsev (Russie)
  • TANGERINES de Zaza Urushadze (Estonie)
  • TIMBUKTU d’Abderrahmane Sissako (Mauritanie)
  • RELATOS SALVAJES de Damián Szifron (Argentine)

Meilleure musique de film

The Grand Budapest Hotel - Wes Anderson

Meilleure chanson originale

  • « Everything Is Awesome » (THE LEGO MOVIE)
  • « Glory » (SELMA)
  • « Grateful » (BEYOND THE LIGHTS)
  • « I’m Not Gonna Miss You » (GLEN CAMPBELL…I’LL BE ME)
  • « Lost Stars » (BEGIN AGAIN)

Meilleure photographie

Meilleur montage

Meilleurs effets visuels

  • DAWN OF THE PLANET OF THE APES
  • INTERSTELLAR
  • X-MEN : DAYS OF FUTURE PAST
  • GUARDIANS OF THE GALAXY
  • CAPTAIN AMERICA 2

whiplash

Meilleurs décors

Meilleurs costumes

Meilleurs maquillages et coiffures

Meilleur son (montage)

  • AMERICAN SNIPER
  • BIRDMAN
  • THE HOBBIT
  • UNBROKEN
  • INTERSTELLAR

boyhood - patricia arquette

Meilleur son (mixage)

  • AMERICAN SNIPER
  • BIRDMAN
  • INTERSTELLAR
  • UNBROKEN
  • WHIPLASH

Meilleur court-métrage de fiction

  • AYA
  • BOOGALOO AND GRAHAM
  • PARVANEH
  • THE PHONE CALL

Meilleur court-métrage documentaire

  • CRISIS HOTLINE : VETERANS 1
  • JOANNA
  • OUR COURSE
  • LA PARKA
  • WHITE EARTH

Meilleur court-métrage d’animation

  • THE BIGGER PICTURE
  • THE DAM KEEPER
  • FEAST
  • MA AND MY MOULTON
  • A SINGLE LIFE

Neil Patrick Harris - Oscars 2015 - slip - undie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>