One for the Money

On 04/03/2012 by Nicolas Gilson

Stéphanie Plum (Katherine Heigl) vient de perdre son emploi de vendeuse de lingerie et doit absolument gagner rapidement de l’argent pour payer ses crédits. Elle devient chasseuse de primes. Sans aucune expérience elle vise d’emblée un gros poisson : un flic accusé de meurtre. Et pas n’importe lequel, puisque l’homme en question lui a brisé le coeur !


QUAND LE PRINCE CHARMANT SE VEUT BAD BOY

Avec Katherine Heigle au casting, la comédie romantique n’est pas loin : elle a beau avoir troqué sa blonde chevelure contre une coloration auburn, ses mimiques sont les mêmes et sont donc pareillement exécrables tant elles sont misérables. Les fans apprécieront, les autres admireront peut-être le galbe de sa poitrine…

Sur base d’un scénario cousu de fil blanc et caricatural sans jamais s’assumer comme parodique – pourtant il y a de nombreuses possibilités de dépasser le second degré – ONE FOR THE MONEY véhicule de nombreux clichés réducteurs. Ceux-ci servent à se faire rire à travers un ton vulgairement moqueur dépourvu de finesse et de la moindre originalité. Et bien qu’une claque est envoyée à la figure de la masculinité, les femmes en prennent également pour leur grade avec l’articulation d’un message in fine misogyne – le personnage de Stéphanie étant réduit à ses attributs féminins et semblant dépourvue de réel esprit.

Encadré et ponctué par la voix-over du personnage de Stéphanie – et à travers ses pensées nous découvrons le caractère creux de son esprit –, le film, dont l’approche esthétique est platement démonstrative – s’il y en a vraiment une –, est franchement imbuvable !

ONE FOR THE MONEY
RECHERCHE BAD BOYS DESESPEREMENT

Réalisation : Julie Anne Robinson
USA – 2011 – 90 min
Distribution : Paradiso
Comédie / Thriller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>