Offscreen : Demandez le programme !

On 01/03/2015 by Nicolas Gilson

En quelques années le OffScreen, qui propose d’aller à la rencontre des talents de demain tout en rendant vie parallèlement à un cinéma oublié voire moqué, s’est imposé comme un événement incontournable. Prenant son envol le 04/03/2015 avec A PIGEON SAT ON A BRANCH REFLECTING ON EXISTENCE de Roy Andersson (Lion d’Or à Venise), la 8 ème édition du festival promet d’être jouissive et explosive. Coup de projecteur (non exhaustif tant la programmation est riche).

Trois semaines de cinéma culte, bis et étrange. Une édition placée sous le triple signe du muscle néoconservateur avec la rétrospective Cannon, de la plante inamicale avec le module Botanicals et de l’hommage admiratif avec la rétrospective Tobe Hooper.

Offscreenings

Les « Offscreenings », ce sont les (avant-)premières incontournables du festival. Outre le Lion d’Or attendu depuis des mois sur nos écrans et le magistral THE TRIBE, le film événement de la Semaine de la critique lors du dernier Festival de Cannes, il y a une kyrielle de réalisations à découvrir cette année puisque 13 titres en composent la sélection. Après avoir attisé la curiosité des spectateur avec BARBARIAN SOUND STUDIO, Peter Strickland sera de retour à Bruxlles pour présenter THE DUKE OF BURGUNDY où il met en scène des jeux de pouvoir sadomasochiste entre un couple de femmes au coeur d’une atmosphère de giallo. Les productifs et iconoclastes Sono Sion et Takashi Miike seront au programme avec respectivement TOKYO TRIBE (une comédie musicale « yakusa hip hop ») et THE MOLE SONG: UNDERCOVER AGENT REIJI. Epinglons encore FIRES ON THE PLAIN de Shinya Tsukamoto et l’ultime et titanesque oeuvre d’Aleksei German, HARD TO BE A GOD. Notons également la présence de documentaires à l’instar de ELECTRIC BOOGALOO: THE WILD, UNTOLD STORY OF CANNON FILMS de Mark Hartley et de THE CREEPING GARDEN de Tim Grabham et Jasper Sharp.

thetribe

  • A GIRL WALKS HOME ALONE AT NIGHT, ana Lily Amirpour
  • A PIGEON SAT ON A BRANCH REFLECTING ON EXISTENCE, Roy Andersson
  • BLIND, Eskil Vogt
  • THE CREEPING GARDEN, Tim Grabham & Jasper Sharp
  • THE DUKE OF BURGUNDY, Peter Strickland
  • ELECTRIC BOOGALOO: THE WILD, UNTOLD STORY OF CANNON FILMS, Mark Hartley
  • FIRES ON THE PLAIN, Shinya Tsukamoto
  • HARD TO BE A GOD, Aleksei German
  • HONEYMOON, Leigh Janiak
  • THE MOLE SONG: UNDERCOVER AGENT REIJI, Takashi Miike
  • RUINED HEART – ANOTHER LOVE STORY BETWEEN A CRIMINAL AND A WHORE, Khavn
  • TOKYO TRIBE, Sono Sion
  • THE TRIBE, Miroslav Slaboshptisky

Rétrospective Tobe Hooper

L’invité d’honneur de cette édition sera mis à contribution dès les premiers jours du festival, avec une masterclass qu’il tiendra le samedi 7/03 à 17h00 à la Cinematek. Celle-ci servira d’introduction à la rétrospective qui lui est consacrée et qui démarrera par le rarissime EGGSHELLS, le cultisme LIFEFORCE et EATEN ALIVE. 10 films seront à (re)découvrir.

  • EATEN ALIVE
  • EGGSHELLS
  • THE FUNHOUSE
  • INVADERS FROM MARS
  • LIFEFORCE
  • THE MANGLER
  • POLTERGEIST
  • SALEM’S LOT
  • THE TEXAS CHAINSAW MASSACRE
  • THE TEXAS CHAINSAW MASSACRE 2

THE TEXAS CHAIN SAW MASSACRE

Cannon films

Sylvester Stallone, Jean-Claude Van Damme et Chuck Norris furent les têtes d’affiche du studio de production Cannon Films. Offscreen propose de partir à la découverte d’une entreprise atypique au travers de quelques unes de leurs fulgurantes productions. Une sélection qui fait écho au documentaire ELECTRIC BOOGALOO: THE WILD, UNTOLD STORY OF CANNON FILMS. Un module qui sera également complété par plusieurs conférences.

  • 10 TO MIDNIGHT, J. Lee Thompson
  • THE APPLE, Menahem Golan
  • AVENGING FORCE, Sam Firstenberg
  • BLOODSPORT, Newt Arnold
  • BREAKIN’ 2: ELECTRIC BOOGALOO, Sam Firstenberg
  • COBRA, George P. Cosmatos
  • DEATH WISH III, Michael Winner
  • THE DELTA FORCE, Menahem Golan
  • ELECTRIC BOOGALOO: THE WILD, UNTOLD STORY OF CANNON FILMS, Mark Hartley
  • EXTERMINATOR 2, Mark Buntzman
  • INVASION USA, Don Siegel
  • KING SOLOMON’S MINES, J. Lee Thompson
  • MASTERS OF THE UNIVERSE, Garry Goddard
  • MISSING IN ACTION, Joseph Zito
  • MISSING IN ACTION 2: THE BEGINNING, Lance Hool (+ conférence)
  • NINJA III: THE DOMINATION, Sam Firstenberg
  • RUNAWAY TRAIN, Andrey Konchalovsky
  • STREET SMART, Jerry Schatzberg
  • TOUGH GUYS DON’T DANCE, Norman Mailer

INVASION OF THE BODY SNATCHERS  poster

Botanicals

Le module thématique de cette édition est une curieuse ode à la nature au fil d’une incursion de l’univers de la botanique dans les salles obscures. Les plantes comme monstres du septième art, c’est ce que Offscreen propose de (re)découvrir. Du cinéma spectaculaires qui a inspiré plusieurs générations comme en témoignent les remakes ou versions (alors) contemporaines de THE LITTLE SHOP OF HORROR et INVASION OF THE BODY SNATCHERS.

Certaines séances se conjugueront avec ouvreuses, spectacle et confiseries !

  • 1000 ROSEN, Theu Boermans
  • THE CREEPING GARDEN, Tim Grabham & Jasper Sharp
  • THE DAY OF THE TRIFFIDS, Steve Sekely
  • INVASION OF THE BODY SNATCHERS (1956), Don Siegel
  • INVASION OF THE BODY SNATCHERS (1978), Philip Kaufman
  • THE LITTLE SHOP OF HORRORS (1960), Roger Corman
  • LITTLE SHOP OF HORRORS (1986), Frank Oz
  • MATANGO: ATTACK OF THE MUSHROOM PEOPLE, Ishiro Honda

Offscreen 2015Programme complet et informations pratiques : Cliquez ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>