Critique : National Gallery

On 17/12/2014 by Nicolas Gilson

Véritable plongée dans les coulisses du musée londonien, NATIONAL GALLERY en dévoile bien des secrets. Le documentariste américain Frederick Wiseman révèle nombre de visages de l’institution et dès lors la pluralité de sa réalité en la disséquant tout en semblant en prendre le pouls avec une grande délicatesse.

National Gallery - TITIEN

L’approche est brillante, le réalisateur préférant que le spectateur découvre la fonction des différents protagonistes au fil de leurs interactions. De l’accroche des oeuvres pour une exposition temporaire aux questions (et enjeux) de marketing, de la restauration de certains tableaux à leur analyse (plus ou moins pointue) il se faufile telle une petite souris qui observerait la globalité d’un univers qu’il fait sien. Les séquences se répondent tandis que bien des contradictions dans la philosophie de certains conservateurs ou historiens de l’art nourrissent un débat plus général qui dépasse la simple vie du musée. Le film en devient proprement fascinant.

Toutefois si la durée de celui-ci est incontestablement l’une des gageures de la démarche de Wiseman, elle conduit à un épuisement certain du spectateur. Mais ce vertige est-il sans doute causé par le caractère monumental (et pourtant si simple) de l’ensemble.

National Gallery

NATIONAL GALLERY
♥♥
Réalisation : Frederick Wiseman
Royaume-Uni – 2014 – 174 min
Distribution : Cinéart
Documentaire

Cannes 2014 – Quinzaine des réalisateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>