Nanook of the North : Cinéconcert exceptionnel

On 29/11/2013 by Nicolas Gilson

Pour clôturer les festivités organisées pour son 75ème anniversaire, la Cinémathèque Royale organise, en collaboration avec BOZAR, une projection exceptionnelle de NANOOK OF THE NORTH de Robert Flaherty, le 12/12 dans la Salle Henry LeBœuf. La projection du documentaire réalisé en 1922 sera accompagnée d’une musique originale signée par Gabriel Thibaudeau pour neuf musiciens dont deux chanteuses de gorge inuits.

NANOOK

« Je suis certain qu’on peut découvrir une grâce, une dignité, une culture, un raffinement que nous ignorons chez des peuples placés par les circonstances hors des conditions habituelles. » Robert Flaherty

Considéré comme le premier grand documentaire de l’histoire du cinéma, NANOOK a été tourné au début des années 1920 lorsque le terme « documentaire » n’était pas encore d’usage. Il s’agit du premier film « non-fictionnel » important porté par un récit.

Durant son travail de prospecteur pour les chemins de fer canadiens, Robert Flaherty s’est familiarisé au us et coutumes des Inuits qu’il avait pris l’habitude de filmer. Pendant 15 mois Flaherty a ensuite suivi et impressionné au jour le jour la vie d’une famille vivant dans les paysages verglacés du Grand Nord canadien.

4.2.3

Si NANOOK OF THE NORTH est le premier documentaire moderne, c’est surtout un passionnant et inoubliable portrait, respectueux et émouvant qui évite l’exotisme. Le film connût un succès mondial, principalement pour la capacité de Flaherty à rendre sensible le fragile équilibre entre l’homme et la nature dans des circonstances de vie pour le moins rugueuses, mais aussi parce que le film introduisit le peuple Inuit à la culture occidentale.

Inédit en Europe

Chef d’orchestre et pianiste attitré de la Cinémathèque québécoise, reconnu comme l’un des grands spécialistes de l’accompagnement du cinéma muet, Gabriel Thibaudeau a composé une musique contemporaine « en adéquation avec le film » pour un ensemble de neuf musiciens – parmi ceux-ci, deux chanteuses de gorge inuits. Jusqu’à présent jamais le film n’avait été accompagné en Europe par une musique du compositeur québécois. A noter que celui-ci dirigera lui-même les musiciens.

Nanouk_4

Pour la petite histoire…

La légende veut que Jacques Ledoux, futur conservateur de la Cinémathèque Royale s’y présenta jeune homme une copie de NANOOK sous le bras. Il la tenait de l’Abbaye de Maredsous où il avait trouvé refuge pendant la guerre et voulait la sauver. Du point de vue de l’histoire de la Cinémathèque, NANOOK est un des films montrés à « l’Ecran du séminaire des Arts » qui organisait des séances de cinéma dans la grande salle Henry LeBoeuf avant la création du Musée du cinéma (maintenant dénommé Cinematek).

NANOOK Flaherty

Renseignements pratiques : Cliquez ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>