My Queen Karo

On 27/10/2009 by Nicolas Gilson

Dorothée van den Berghe met en scène un récit touchant et intelligent sur la fin d’une plurielle insouciance ; celle de l’enfance, de l’idéal communautaire mais aussi des années septante. L’évidente force du film en est le point de vue : le spectateur est invité à se fondre au regard de Karo, la protagoniste principale du film, une fillette de dix ans. Un point de vue sans cesse respecté, sans concession ou presque. Le spectateur est confronté à l’univers de Karo tel qu’elle le perçoit – les recours sont multiples : voix-over de la jeune fille (s’adressant à elle-même), cadrage fait à sa hauteur de regard ou encore une réelle dynamique d’occularisation et d’auricularisation internes primaires.

Toutefois sans la justesse d’interprétation de Anna Franziska Jäger, qui donne vie à Karo, tout cela serait vain. La réalisatrice la dirige avec brio. Mais au-delà la sincérité du jeu de l’ensemble du casting est impressionnante – Déborah François en tête.

Reposant sur un brillant scénario, MY QUEEN KARO appréhende une multitude de sujets contextualisés dans une époque précise – la fin des années septante, selon un regard singulier – celui d’une enfant. Dorothée van den Berghe y met en scène l’anticonformisme, le communautarisme, la polygamie, la dépression, la religion … une kyrielle de thématiques vecteurs de sens qui perturbent et nourrissent l’enfant en quête de repères. Perdue face à une terrible dualité qui peu à peu sépare ses parents – l’illusion face à la rationalité, Karo doute et, par ce billet, elle ancre une réelle dimension initiatique. Si une série de symboles renforcent cela, le plus évident est l’hypothèse aquatique : l’eau nécessaire à la vie, l’eau baptismale également.

Fort d’une réalisation réfléchie, d’une fine mise en scène, d’une interprétation vivifiante et d’une écriture à la fois tendre et riche, MY QUEEN KARO est un réel petit bijou !

MY QUEEN KARO

***(*)

Réalisation : Dorothée van den Berghe

Belgique – 2009 – 105 min

Distribution : KFD

Comédie dramatique

EA

Trackbacks & Pings

  • FIFF : 07/10/09 | Cinem(m)a :

    [...] qui lui est consacré. ELEVE LIBRE de Joachim Lafosse pour le cinéma francophone et le superbe MY QUEEN KARO de Dorothée Van Den Berghe pour le cinéma flamand – un petit bijou avec Déborah François, [...]

  • Be Film Festival | Cinem(m)a :

    [...] les 6 films qui vous sont proposés ce jour, redécouvrez les capsules de CINEM(M)A consacrées à MY QUEEN KARO et LES BARONS, et redécouvrez l’épisode cannois de Panique au [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>