Critique : Mistaken for Strangers

On 15/07/2014 by Nicolas Gilson

En 2010, Tom Berninger est engagé comme régisseur sur la tournée du groupe The National dont son frère est le leader. Naît alors le projet de faire un documentaire sur la formation, ses membres ou bien la tournée. L’idée n’est pas bien claire. Il en résulte MISTAKEN FOR STRANGERS, un micmac pathétique ou un puzzle amusant, c’est selon.

Mistaken-For-Strangers

D’emblée l’acuité à la réalisation de Tom Berliner fait défaut. Incapable de signer un cadre correct, il se moque toutefois de lui dès la première séquence – son frère Matt lui faisant remarquer qu’il faudrait peut-être qu’il envisage la finalité à laquelle il tend. Très rapidement le réalisateur est la figure centrale du film, attestant d’une pleine mise en abyme de la démarche qui se cesse de se moduler au montage comme en attestent les pistes improbables testée tout au long du « tournage ». L’objet du film devant le film-même.

S’adressant directement à la caméra ou semblant se mettre en scène par le biais d’une seconde, Tom Berliner s’impose comme un figure pathétique. Caricature d’un beauf américain qui quitte Cincinnati pour la première fois (ou presque), il met en scène ses états d’âme jonglant de manière absconse entre premier et second degré. Il entrecoupe son voyage par des interviews des membres de The National où il leur demande quelque fois de se mettre en scène pour un film qui n’est à l’arrivée pas celui qu’il semble chercher à réaliser – le film étant avant tout son propre portrait même si la crétinerie de ses questions est jubilatoire.

Si l’on ne peut que regretter la piètre qualité des images, le film, qui repose sur le montage, oscille entre un complet pathos et un humour saugrenu.

Mistaken for strangers

MISTAKEN FOR STRANGERS

Réalisation : Tom Berninger
USA – 2013 – 75 min
Distribution : Imagine Films
Documentaire

The-National-in-Mistaken-for-Strangers

MISTAKEN FOR STRANGERS_061.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>