Millenium2

On 13/01/2010 by Nicolas Gilson

MILLENIUM 2 s’impose comme un film raté. Mauvais téléfilm réalisé gauchement, il sert admirablement de faire-valoir au premier volet cinématographique de la série réalisé par Niels Arden Oplev qui, bien que démonstratif, s’impose comme un thriller haletant.

Si la qualité de l’écriture scénaristique de ce second volet – le troisième n’en étant de facto pas la suite mais la continuation – est discutable, la réalisation (signée Daniel Alfredson) frôle le ridicule. Schématiquement rien n’est pensé cinématographiquement : patchwork improbable MILLENIUM 2 oscille entre une pathétique artificialité au sein de laquelle la présence de la caméra semble s’imposer et une veine tentative de tendre à une subjectivité réaliste.

Le seul moteur du suspense est à trouver dans les renforts musicaux. Les séquences s’enchaînent sans grand intérêt en ancrant une plate dynamique de retardement. Les limites du manque de qualité de l’adaptation du roman s’imposent avec force, tout comme la pauvreté du montage. La mise en scène, qui ne témoigne d’aucune singularité, est improbablement appuyée. Le dialogue s’impose comme surabondant tandis qu’une inénarrable séquence de monologue téléphonique en français atteste du manque de qualité dans la direction d’acteur.

Le sous-titre du film LA JEUNE FILLE QUI REVAIT D’UN BIDON D’ESSENCE ET D’UNE ALLUMETTE est à peine exploité. Ce rêve qui s’impose pluriellement dans le film de Niels Arden Oplev au point d’en devenir cauchemardesque est succinctement esquissé, sans plus. Une nouvelle fois c’est dans le dialogue que tout se révèle : ultime attestation du manque d’intérêt de l’ensemble.

MILLENIUM 2

Réalisation : Daniel ALFREDSON

Suède – 2008 – 120 min

Distribution : BFD

Thriller

ENA


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>