Critique : Mademoiselle Chambon

On 13/10/2009 by Nicolas Gilson

mademoisellechambon

Comment ne pas fondre face aux regards amoureux et mélancoliques que s’échangent Jean (Vincent Lindon) et Mademoiselle Chambon (Sandrine Kimberlain) ? Une douceur, doublée d’une fascination pulsionnelle, irradie proprement l’écran. Stéphane Brizé met en scène une tendre rencontre en s’appuyant sur une captation réaliste. Il ancre son récit et ses personnages dans une approche quasi documentaire où les gestes priment avant de tendre à un envol proprement romantique. La réalisation permet de rendre palpable un étrange tension amoureuse. Les silences et les regards esquissent la force des sentiments. L’écriture scénaristique est fine et soignée. L’interprétation est remarquable.

MADEMOISELLE CHAMBON
♥♥
Réalisation : Stéphane BRIZE
France – 2008 – 101 min
Distribution : Les Films de l’Elysée
Comédie dramatique

Trackbacks & Pings

  • Un Grand Moment de Cinéma » Les Césars 2010 : Zoom sur le Palmarès :

    [...] MADEMOISELLE CHAMBON n’aura pas été césarisé pour les interprétations d’Aure Atika ni de Sandrine Kinberlain, mais cette dernière remettra aux scénaristes du film la récompense du meilleur scénario d’adaptation. Toutefois, malgré l’émotion qui habite l’actrice alors qu’elle remet le prix, la moue dont elle actera lorsque Isabelle Adjani s’essayera à faire un discours risque de marquer les mémoires. Une moue pourtant bien compréhensible face au caractère quelque peu pathétique de l’intervention de celle qui bat tous les records. [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>