Made in Belgiëque

On 28/06/2013 by Nicolas Gilson

Se tenant du 28/06 au 9/07, le festival Paris Cinéma consacre cette année une importante partie de sa programmation au cinéma belge. Il se joue du paradoxe de notre division culturelle afin de célébrer les productions qui font la fierté et la richesse d’un petit pays en choisissant un nom fort de sens « Made in Belgiëque ».

La sélection opérée par les programmateurs propose de découvrir les réalisations belges, de documentaire et de fiction, depuis les œuvres du cinéma muet d’Alfred Machin – ce n’est pas pour rien que les machins s’appellent ainsi -, en passant par les films de Henri Storck, André Delvaux, Jacques Feyder ou encore Chantal Akerman et les frères Dardenne. Plus encore elle met en avant deux réalisateurs présentés comme les « trublions des Nouvelles Vagues francophone et flamande » à savoir Joachim Lafosse et Felix van Groeningen.

Vase de noces - Thierry Zeno

Outre deux rétrospectives complètes dédiées à ces deux réalisateurs – proposant également leurs court-métrages et, en clôture du festival, THE BROKEN CIRCLE BREAKDOWN (rebaptisé ALABAMA MONROE pour nos amis français) -, le festival consacre un focus au travail de Lydia Chagoll qui sera présente à l’instar de nombreux invités qui introduiront les films et rencontreront le public.

Avec 11 programmes élaborés par le Centre Wallonie-Bruxelles rendant hommage à la comédie, au surréalisme, à l’INSAS et l’IAD, mais aussi à 6 réalisateurs, le court-métrages sera plus que jamais à l’honneur !

Cette programmation est pour le moins éclectique puisqu’elle invite les spectateurs à découvrir aussi bien les films qui ont fait et font l’Histoire du cinéma belge qu’une série de films avec Jean-Claude Van Damme le temps d’une nocturne. Et puisque le terme est entré au dictionnaire, la « belgitude » se déclinera également le temps d’une nuit !

Les amants criminels - François Ozon

NATACHA REGNIER INVITEE D’HONNEUR

Profitant de ce coup de projecteur sur le cinéma belge, le Festival Paris Cinéma rend également hommage à Natacha Régnier et propose de la redécouvrir au travers de 21 films. L’actrice participera également à une Master Class.

C’est avec le rôle de Marie dans La Vie rêvée des anges, pour lequel elle obtient le Prix d’Interprétation à Cannes avec Élodie Bouchez, que Natacha Régnier s’impose comme une actrice de premier plan. Elle n’a alors que 26 ans. Depuis, elle a tourné dans une trentaine de films pour le cinéma et la télévision, que ce soit pour des premiers films ou ceux de réalisateurs confirmés. (…) Natacha Régnier a tracé, depuis le milieu des années 90, un chemin singulier dans le cinéma belge et français, rencontrant les plus brillants réalisateurs de son temps et imprimant sa marque de grande actrice moderne à tous les personnages qu’elle incarne.

Jeanne Dielman - Chantal Akerman

UN APERCU DE LA PROGRAMMATION

3 courts métrages par Alfred Machin
Au nom du Führer, Lydia Chagoll
Blue Bird, Gust Van den Berghe
Bullhead, Michaël R. Roskam
Calvaire, Fabrice du Welz
Combattre pour nos droits, Frans Buyens
Daens, Stijn Coninx
Déjà s’envole la fleur maigre, Paul Meyer
Demain on déménage, Chantal Akerman
L’Enfant, Luc Dardenne, Jean-Pierre Dardenne
L’Homme au crâne rasé, André Delvaux
Jeanne Dielman, 23, quai du commerce, 1080 Bruxelles , Chantal Akerman
Jeudi, on chantera comme dimanche, Luc de Heusch
La Kermesse héroïque, Jacques Feyder
Lena, Christophe van Rompaey
Les Lèvres rouges, Harry Kümel
Maudite soit la guerre, Alfred Machin
Mira, Fons Rademakers
Monkey Sandwich, Wim Vandekeybus
Les Mouettes meurent au port, Rik Kuypers, Ivo Michiels, Roland Verhavert
Les Noces barbares, Marion Hänsel
Portrait d’une jeune fille de la fin des années 60 à Bruxelles, Chantal Akerman
Sarah dit… Leïla dit, Frans Buyens
Si le vent te fait peur, Émile Degelin
Toto le héros, Jaco Van Dormael
Toute une nuit, Chantal Akerman
Vase de noces, Thierry Zéno
Alabama Monroe, Felix van Groeningen
L’Incertitude des choses, Yves Montmayeur

Comédie

Le Banquet des fraudeurs, Henri Storck
Camping Cosmos, Jan Bucquoy
Ça rend heureux, Joachim Lafosse
C’est arrivé près de chez vous, Rémy Belvaux, André Bonzel, Benoît Poelvoorde
Les convoyeurs attendent, Benoit Mariage
Un couple épatant, Lucas Belvaux
Dikkenek, Olivier Van Hoofstadt
Eldorado, Bouli Lanners
Hop, Dominique Standaert
L’Iceberg, Dominique Abel, Fiona Gordon, Bruno Romy
Monsieur, Jean-Philippe Toussaint
Petites Misères, Philippe Boon, Laurent Brandenbourger
Pic Pic, André et leurs amis, Stéphane Aubier, Vincent Patar
Simon Konianski, Micha Wald
Strass, Vincent Lannoo
La Vie sexuelle des Belges, Jan Bucquoy
Vivement ce soir, Patrick Van Antwerpen

Toto le héros

Rétrospective Félix van Groeningen

Des jours sans amour
La Merditude des choses
Steve + Sky
« Alabama Monroe »
Courts métrages

Rétrospective Joachim Lafosse

À perdre la raison
Ça rend heureux
Élève libre
Folie privée
Nue Propriété
Courts métrages

Paris Cinéma 2013

Plus d’info : www.pariscinema.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>