Critique : Louder Than Bombs

On 24/02/2016 by Nicolas Gilson

Délicat et doucement atmosphérique, LOUDER THAN BOMBS se dessine comme la photographie émouvante de personnages en déséquilibre. Composant un film à quatre voix où se rencontrent le réel et l’imaginaire, Joachim Trier propose le portrait sensible d’une famille implosée. Un jeu de contagions et de révélations sensationnel.

Louder than bombs - cannes 2015

Alors que se monte une exposition consacrée au travail de la photographe de guerre Isabelle Reed (Isabelle Huppert), son époux (Gabriel Byrne) apprend que le portrait qui lui sera consacré dans le New York Times précisera que son décès n’était pas accidentel. Une nouvelle qui pourrait faire l’effet d’une bombe sur son plus jeune fils (magistral Devin Druid) à qui il n’a jamais révélé la vérité.

Wake up

Le scénario se tisse par contagion, réunissant les protagonistes après une première rencontre qui permet de prendre le pouls de leur situation respective. Le fils aîné (Jesse Eisenberg) vient de donner naissance à une fille à qui il donne le prénom de sa mère, Isabelle. Un évocation silencieuse qui conduit à découvrir la visage de celle qui mourut deux ans plus tôt dans un accident de voiture. C’est du moins ce qu’affirme le documentaire qui lui est consacré en support à l’exposition à venir et qui est montré à son mari. L’homme est mélancolique, acceptant ce qui lui échappe et devant se résigner à avouer enfin à son cadet le suicide de sa mère. Toutefois il ne parvient pas à établir de dialogue avec l’adolescent qui se ferme à lui et espère trouver chez son aîné l’intermédiaire nécessaire. Celui-ci, un sociologue au regard analytique, vient en effet quelques jours dans la maison familiale afin de trier les négatifs et le travail de la disparue.

L’approche peut sembler sinueuse qu’elle n’en est que plus « sensitive ». Les lignes de récit, les protagonistes et leur émoi deviennent les transport d’impressions diffuses où l’absence d’Isabelle et son deuil nécessaire sont centraux. La caractérisation des personnages est riche et intelligente, Joachim Trier et son co-scénariste Eskil Vogt impressionnent majestueusement une complexité à la fois singulière et commune dans la mesure où chaque personnage est à un moment clé de sa vie tout en étant incapable de tourner la page nécessaire à toute respiration. Tous sont enfermés au coeur du passé où survit Isabelle, un chapitre de leur vie qu’ils doivent ponctuer, ensemble.

louder-than-bombs-cannes2015

La densité de l’écriture est telle que le réalisateur parvient à mettre en exergue une multitude d’enjeux et offre à chacun de ses personnages une paradoxale centralité. Radiographie tout à la fois de la famille (rarement les relations intrafamiliale ont été abordée avec tant de justesse) et de la société, LOUDER THAN BOMBS voyage entre conscient et inconscient, entre réalité et onirisme, entre le souvenir et le rêve. Le film présente aussi une grâce qui tient du romanesque se muant en narration pure que la sensibilité de l’approche laisse paraître « automatique » les situations, les sensations se répondant les unes aux autres.

Retrouvant le directeur de la photographie de OSLO, 31 AOÛT, Joachim Trier compose un véritable poème visuel transcendant le regard de protagonistes qu’il filme chaleureusement. Il crée une grammaire sensationnelle à la fois emphatique et distanciée qui se révèle troublante. Nourrissant son approche esthétique de bribes musicales, il fait de la composition originale de Ola Fløttum un leitmotiv qui, à l’instar de la figure d’Isabelle, hante le film de part en part et assoit l’hypothèse romanesque. Sa réalisation, sublime, permet de conduire à la révélation des personnages à eux-mêmes et à l’explosion de sentiments pluriels que nous partageons les yeux humides, le coeur vibrant et le sourire aux lèvres.

louder than bombs - afficheLOUDER THAN BOMBS
♥♥♥
Réalisation : Joachim Trier
Norvège / Allemagne / France / USA – 2015 – 109 min
Distribution : Remain in Light / Victory Productions
Drame

Cannes 2015 – Sélection Officielle – Compétition
Film Fest Gent 2015 – Galas & Specials

Cannes 2015 signature 2

mise en ligne initiale le 19/05/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>