Little Glory

On 11/09/2012 by Nicolas Gilson

Vincent Lannoo a-t-il fait le pari de réaliser un film belge à l’américaine qu’il l’a remporté : appuyé et empli d’incohérences scénaristiques, LITTLE GLORY est une pure démonstration qui cherche à illustrer la découverte du sentiment amoureux de Shawn, un jeune paumé de 19 ans, pour sa petite soeur.

Shawn n’a pas de boulot et est rejeté par un père alcoolique et violent. Perdu depuis le décès, semble-t-il récent, de sa mère, le jeune homme traine avec ses potes et commet des petits délits de vol pour se faire un peu d’argent. Lorsque son père, trop saoul, tombe sur le chantier où il travaille et décède, Shawn découvre qu’il a contracté une assurance-vie au nom de sa petite soeur. Il décide de s’en occuper pour pouvoir toucher l’argent.

Incapable de prendre soin de lui-même, Shawn doit alors assumer des responsabilités qui le dépasse et il se retrouve en guerre avec sa tante qui introduit une action en justice afin d’obtenir la garde de la petite fille.

Les enjeux narratifs sont forts. Le développement scénaristique est rempli d’illogismes tant d’un point de vue matériel que temporel. A force de composer une succession de tableaux (dé)monstratifs et misérabilistes, le réalisateur manque cruellement de finesse et perd de vue la ligne réaliste qu’il tente pourtant d’insuffler au film. Si les sentiments – appuyés – sont crédibles, l’écriture des rebondissements narratifs est plus que palpable. Dommage.

L’enrobage musical et les effets de montage renforcent l’impression de démonstration allant jusqu’à conduire à une stricte prise en otage du spectateur en vue de son apitoiement sur les situations mises en scène. A l’instar du générique d’ouverture, de nombreuses séquences du film semblent être autant de manifestations des capacités du réalisateur à composer un spectacle – malheureusement – platement illustratif.

Toutefois, il est nécessaire de souligner le grand soin apporté aux décors, aux costumes et au maquillage – la peau dégueulasse du protagoniste principal est un réussite.

MY LITTLE GLORY

Réalisation : Vincent Lannoo
Belgique / Canada – 2011 – 109 min
Distribution : Artébis
Drame

Comments are closed.