Life During Wartime

On 05/06/2010 by Nicolas Gilson

LIFE DURING WARTIME est un film merveilleusement mis en scène, extrêmement bien dirigé et servi d’une superbe photographie. La force des situations et la finesse des dialogues sont délectables. Todd Solondz met en place une dynamique enivrante qui se veut radicalement caustique. L’humour, sous l’angle de l’ironie et du sarcasme, dont témoigne l’ensemble est plus que délectable. Pourtant de nombreuses thématiques, quelques fois difficiles, sont envisagées : la perversion, l’addiction, le suicide, la dépression, la pédophilie, la sexualité, la vieillesse, le pardon et l’oubli … voire la légitimité de l’Etat d’Israël. Certains sujets sont appréhendés frontalement, d’autres en sous-texte ou de manière citationnelle. Les décors pouvant être vecteur de sens.

Le film se veut être la suite, dix ans après, de HAPINESS. Le casting est différent mais ce changement est empli de sens : la folle singularité de l’univers dépeint par Todd Solondz devient un regard plus global sur une société en perdition. Et si le réalisateur ne se veut pas juge, il s’avère âprement critique. Le spectateur peut dès lors rire, réfléchir ou/et prendre peur.

LIFE DURING WARTIME
***
Réalisation : Todd SOLONDZ
USA – 2010 – 96 min
Distribution : KFD
Comédie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>