#LET : Un Premier Palmarès

On 19/10/2013 by Nicolas Gilson

Alors que la première édition du festival « Les Enfants Terribles » se clôture ce dimanche, le Palmarès a été dévoilé. 28 films étaient en lice et il incombait à quelques 3 jurys (officiel, presse et jeune) de les départager.

Les enfants terribles

Le Jury Officiel était composé de Vincent Terlinchamp (assistant de production en charge des court-métrages chez Eklektik Productions), Méryl Fortunat-Rossi (réalisateur) et Hubert Amiel (scénographe et photographe). Ils ont décidé de remettre le Prix International à un film d’école venu de Suède, CYKLISTEN de Dan Anders Carrigan, et de consacrer LE CRI DU HOMARD de Nicolas Guiot – Magritte et César du meilleur court-métrage 2013 – en lui remettant le Prix National. En outre le jury a décerné deux mentions, l’une au comédien Olivier Duval pour son interprétation dans L’AMOUR BEGUE de Jan Cazrlewski et l’autre au réalisateur Benoit De Clerck pour THE IMPORTANCE OF SWEET & SALT.

C’est aux journalistes Christophe Bourdon, Dimitra Bouras et Ludivine Mathonet que revenait l’honneur de parrainer ce premier festival. Leur choix s’est porté sur NUMBERS de Robert Hloz, un film réalisé dans le cadre de ses études en Republique Tchèque.

Alors que l’évènement est déjà sans conteste un succès en ce qui concerne le public scolaire, Les Enfants Terribles donnent la parole aux « jeunes » à travers un jury spécifique. Plusieurs étudiants en communication de la Haute École Léon ont ainsi pu participer à une singulière aventure. C’est ici aussi un film d’école, ALL SOULS’ DAY de Aleksandra Terpinska, qui reçoit leurs honneurs à l’international. Le Prix National récompense WELKOM de Pablo Munoz Gomez qui fait partie des réalisateurs qui sont venus à la rencontre du public hutois. Un public auquel les organisatrices ont accordées toute leur attention en mettant notamment en place ces moments d’échange. L’événement n’a-t-il d’ailleurs pas pour rien démarré par une rencontre avec Nabil Ben Yadir venu présenter son premier long-métrage, LES BARONS.

Nabil Ben Yadir / Les Enfants Terribles

Le palmarès complet :

Prix International du Jury Officiel : CYKLISTEN de Dan Anders Carrigan
Prix National du Jury Officiel : LE CRI DU HOMARD de Nicolas Guiot
Mentions : Au réalisateur Benoit De Clerck pourTHE IMPORTANCE OF SWEET & SALT / Au comédien Olivier Duval pour son interprétation dans L’AMOUR BEGUE de Jan Cazrlewski
Prix du Jury Presse : NUMBERS de Robert Hloz
Prix National du Jury Jeune : WELKOM de Pablo Munoz Gomez
Prix International du Jury Jeune : ALL SOULS’ DAY de Aleksandra Terpinska
Prix du Public : LA FEMME QUI FLOTTAIT de Thibault Lang-Willar
Prix de La Trois : CYKLISTEN de Dan Anders Carrigan
Prix du Soroptimist : FIREBUGS de Juliane A. Ahrens

les enfants terribles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>