Les Femmes du 6ème Etage

On 11/02/2011 by Nicolas Gilson

Douce satire sociale aux élans amoureux, LES FEMMES DU 6ème ETAGE est une agréable comédie, servie d’un judicieux casting, dont le rythme est séduisant. Nous sommes conviés au sein des années soixante, au cœur d’un microcosme qui se veut être le reflet d’une société qui court irrémédiablement vers des changements radicaux. Philippe Le Guay redonne vie à une série de figures de prime abord désuettes – du banquier aux rentiers, de la concierge acariâtre et raciste à l’épouse mondaine, des domestiques immigrées aux snobs héritiers… Une désuétude aux accents néanmoins bien actuels !

Situations, répliques et qualité d’interprétation (Ah, Sandrine Kimberlain) sont les maîtres-mots de la réussite du film. L’écriture est habile bien que commune, tout comme la réalisation. La technique est là, comme mécanique, si bien que le film trouve rapidement un rythme engageant.

Tout est graduel. Si d’emblée nous sommes confronté à une série de plans en face caméra présentant plusieurs femmes qui semble s’adresser à nous de manière directe, cela met en place un ton tout en signifiant le caractère multiple, voire universel, des situations pourtant singulières. Le ton, qui est à la fois celui du tragique de la réalité de l’immigration et celui de l’humour, est assis dès la première séquence où l’action prend place. La situation de départ est croustillante, et derrière le pittoresque se cache la mentalité d’une époque où la France semble naturellement raciste.

L’arrière-fond sociétal, plus que social, devient rapidement l’un des principaux enjeux du film. Au contact de sa nouvelle domestique, espagnole car « la filière française c’est maintenant fini », Jean-Louis Joubert (Fabrice Luchini) devient un autre homme à mesure qu’il découvre la réalité de ces autres gens – le fameux 6ème étage. Certes cette découverte est motivée par la naissance d’un éveil amoureux et son exaltation est un peu trop simpliste. Mais cette évolution aussi radicale que rapide (voire évidente) est vivifiante. L’humanisme qui habite soudainement le protagoniste est contagieux. C’est plaisant, simplement charmant.

LES FEMMES DU 6ème ETAGE est un film d’artifices. Nous sommes continuellement dans la représentation. Il s’agit de donner à voir et à penser plus qu’à être réellement confronté à une situation. Toutefois la légèreté est ici payante. Et la moquerie n’est pas loin. Une moquerie pleine de sarcasme par rapport à une société dont les cancers sont nombreux et perfides.

LES FEMMES DU 6ème ETAGE
♥♥
Réalisation : Philippe Le Guay
France – 2010 – 106 min
Distribution : Victory Productions
Comédie dramatique
EA

2 Responses to “Les Femmes du 6ème Etage”

  • Je suis d’accord avec Marion ! J’ai vu le film ce matin pour la première séance et il m’a « scottsché » il est hilarant grâce au talent des acteurs. en plus on retrouve dans ce film le jeune Jean-Charles Deval qui nous montre comme à son habitude un jeu parfait dans un registre plus drôle que dans les autres films où l’on avait pu le voir dans son registre tragique. Bravo! Bravo ! Bravo !

  • C’est simplement un excellent film qui fait rire du début jusqu’à la fin. J’adore le comique des acteurs principaux mais également celui des deux enfants qui sont impressionnants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>