Le siffleur

On 06/01/2010 by Nicolas Gilson

UNE NOTE DE DECEPTION

Le passage à la réalisation de Philippe Lefebvre se veut quelque peu mollasson. En adaptant le roman de Laurent Chalumeau, il s’essaie à la comédie sans convaincre. Certes de pleines séquences fonctionnent, la galerie de personnage apparaît séduisante et la réalisation témoigne d’une maîtrise très « commerciale » (à laquelle colle parfaitement le formatage musical de Sinclair) mais le film peine à ne pas s’enliser dans la pure caricature.

Le premier bémol revient sans nul doute au développement narratif qui n’est pas pensé cinématographiquement. Un entremêlement des couches de récit (et sous-récits) qui ne laisse pas assez de place à certains, trop à d’autres … ou inversement.

Les personnages apparaissent alors comme bien définis mais mal développés : ils sont bien pensés mais semblent trop esquissés. Ils ne peuvent en somme pas s’épanouir à l’écran : ils vont et viennent comme autant d’accessoires et forment ainsi une réelle galerie, sans plus. Tous les comédiens sont en-dessous de leurs capacités. Clémentine Célarié ne semble pas même interpréter un rôle tant elle surjoue. Fred Testod, malgré son talent évident, n’est qu’une pure caricature.  Seule Virginie Effira s’en sort vraiment au-delà de la singerie … mais elle tient un rôle tristement secondaire.

LE SIFFLEUR
*
Réalisation : Philippe LEFEBVRE
France – 2009 – 90 min
Distribution : BFD
Comédie
EA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>