Critique : Le parfum de la carotte

On 17/06/2014 by Nicolas Gilson

Programme de quatre court-métrages, LE PARFUM DE LA CAROTTE s’adresse aux plus jeunes (dès 4 ans) tout en ayant bien des atouts pour séduire les autres – à l’instar des différentes techniques d’animation. Outre le tubercule, les films ont en commun les notions de partage et d’entraide sans être platement didactiques. Alors qu’on y rencontre sans surprise des lapins, on y croise également un hérisson, des souris et des renards amateurs de chant et de rimes.

le parfum de la carotte

LA CONFITURE DE CAROTTES d’Anne Viel propose, comme l’indique le titre, de découvrir une recette de confiture de carottes. Etonnant court-métrage dont les aventures farfelues contées par un narrateur se ponctuent par la présentation par ce dernier du procédé à accomplir pour parvenir à composer le met dont raffolent les deux protagonistes.

Pascale Hecquet s’intéresse quant à elle avec LA CAROTTE GEANTE à l’entraide et au partage, une notion dont Marjorie Caup fait l’unique thématique de son film au titre évocateur LE PETIT HERISSON PARTAGEUR. A ces trois charmants mais toutefois scolaires films d’animation succède celui qui donne au programme son titre : LE PARFUM DE LA CAROTTE.

Le producteur et (quelque fois) scénariste Arnaud Demuynck est ici co-réalisateur et signe également les paroles des chansons – puisque le film est en bien des points une comédie musicale. D’une part un écureuil et un lapin tentent de cohabiter, de l’autre un renard prédateur cherche à séduire – très gauchement – une renarde végétarienne et amatrice de poésie. Plus encore que les thématique abordées dans les autres court-métrages, le film traite des questions de respect et de découverte de l’autre. Et dans une certaine mesure de l’acceptation de la différence – semble-t-elle d’autant plus sotte et folle qu’elle consiste pour une renarde à se nourrir de bons mots. Si le graphisme est ici beaucoup plus élobaré, il est peut-être regrattable que le caractère synthétique de n’animation se ressente. Mais qu’importe tant l’ensemble est fluide et les chansons sont « entrénantes ». En plus, Agnès Jaoui prête sa taquine voix à dame goupil pour notre plus grand plaisir.

le parfum de la carotte - poster

LE PARFUM DE LA CAROTTE

Réalisation : Arnaud Demuynck et Rémi Durin
France / Belgique – 2013 – 45 min
Distribution : Le Parc Distribution
Animation – à partir de 4 ans

La confiture de carottesLa confiture de carottes – Anne Viel – 6 min

la carotte géanteLa carotte géante – Pascale Hecquet – 6 min

le petit hérisson partageurLe petit hérisson partageur – Marjorie Caup – 5 min

le parfum de la carotte 2Le parfum de la carotte – Rémi Durin et Arnaud Demuynck – 27 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>