Critique : Largo Winch II

On 15/02/2011 by Nicolas Gilson

La suite des aventures cinématographiques de Largo Winch est proprement décevante. Jérôme Salle avait signé un premier volet réussi au sein duquel il développait une approche esthétique habile et efficace. La dynamique de cadrage et le rythme induit par le montage insufflaient au film une réelle énergie au point de rendre le film passionnant. Rien de cela dans LARGO WINCH II.

Le réalisateur a sombré dans la démonstration pure. A la riche artificialité première – astucieuse tant elle marque l’identitaire même d’un univers imaginaire – répond un ancrage réaliste crétin, induit par le choix de cadrage, qui paradoxalement pue la mise en scène tellement il empeste le conventionnel du cinéma d’action « contemporain ».

Ne cessant de nous faire voyager entre deux réalités temporelles, entre « trois ans plus tôt » et « trois ans plus tard », Jérôme Salle témoigne d’un oubli qui se veut risible : le temps du récit – ou temps « zéro » – n’existe pas. Mais est-ce bien important ? Il s’agit de ballotter le spectateur d’une séquence à l’autre. De lui en mettre plein la vue. Et du spectacle, il est en question ! Trop sans doute.

Alors à mesure que les voitures explosent, que Sharon Stone, au visage figé, est moulée dans des tenues bien courtes et que Tomer Sisley contracte ses tablettes de chocolat (en voilà des arguments de vente !), le spectateur se perd irrémédiablement. Quoique le développement narratif est bien intelligible, histoire de ne pas éjecter le spectateur de son siège en cours de représentation. Les appuis sont là afin de bien marquer les choses. C’est important : après tout, entre deux explosions, il faut remettre ses esprits en place. D’autant plus qu’avec le risque d’accouphènes à cause du volume sonore, il n’est pas évident de rester maître de sa pensée. La musique atmosphérique garantit l’empathie et les renforts sonores exacerbent l’excitation.

Le rythme de ce second volet est loin d’être séduisant. Tout comme la direction d’acteur. Dommage.

LARGO WINCH II

Réalisation : Jérôme SALLE
France / Allemagne / Belgique – 2010 – 119 min
Distribution : Cinéart
Action
EA

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>