La Proie

On 12/04/2011 by Nicolas Gilson

Film de divertissement qui repose sur une approche esthétique démonstrative dépourvue d’originalité, LA PROIE tente d’emmener le spectateur, de rebondissement en rebondissement, au cœur d’un suspens qui aurait pu être haletant.

L’idée scénaristique de base semble alléchante : un braqueur s’évade de prison pour protéger sa famille de son ancien codétenu à qui il a osé aire confiance tandis que celui-ci parvient à faire de lui l’ennemi public numéro un en le rendant coupable de nombreux meurtres qu’il a lui-même commis. Cependant le film peine à trouver un rythme tandis que la démultiplication des points de vue narratifs est telle que l’écriture s’avère in fine essentiellement démonstrative. Les scénaristes semblent flirter avec le pastiche mais rien ne paraît être assumé si bien que l’ensemble se veut être plus que lourd, voire déplorable. LA PROIE devenant une sorte de thriller fourre-tout bien épuisant.

Tant la photographie que le son manquent de cohérence. Seul le casting, si l’on dépasse le caractère caricatural de la caractérisation des protagonistes, est digne d’intérêt.

LA PROIE

Réalisation : Eric VALETTE
France – 2010 – 102 min
Distribution : Cinéart
Thriller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>