Critique : La Nouvelle Guerre des Boutons

On 14/09/2011 by Nicolas Gilson

Un roman, quatre adaptations cinématographiques, et de six ! LA NOUVELLE GUERRE DES BOUTONS, l’adaptation de « La Guerre des Boutons » par Christophe Barratier.

Chez Barratier le classicisme et un éprouvant sentiment de nostalgie semblent assumés tant ils sont présents. Et étrangement la modernité désuette qu’il insuffle à sa version de « La Guerre des Boutons » est révélatrice d’une certaine tendance du cinéma français. Il s’agit de complexifier les chose pour tendre à plus de simplicité voire de simplification. Ainsi LA NOUVELLE GUERRE DES BOUTONS a un arrière goût de «Collaboration et Résistance pour les Nuls ».

Le récit se déroule en 1944. Si les Longevernes et le Velrans se cherchent toujours des puces, s’insultant et défendant leur honneur, leurs batailles, qui deviennent une guerre d’enfants (celle des boutons), prennent place dans un contexte particulier où la mercière cache une jeune fille juive et où nombreux sont ceux qui défient l’autorité.

Pas ou peu de finesse dans l’écriture, une réalisation purement monstrative et un enrobage musical dictatorial sont les gages de la réussite de Barratier.

LA NOUVELLE GUERRE DES BOUTONS
♥(♥)
Réalisation : Christophe Barratier
France – 2011 – 100 min
Distribution : Belga Films
Comédire Dramatique

2 Responses to “Critique : La Nouvelle Guerre des Boutons”

  • Contrairement au film de Yann Samuell je ne suis pas sorti de la salle (le romantisme de la petite fille en robe blanche a rompu la règle me demandant de rester jusqu’à la fin), du coup, en comparaison, cette version me semble plus digeste (d’accord c’est de la soupe donnée à la cuiller, mais il y a bien pire)

  • Comment peux-tu mettre un coeur – voire deux – à ce film !
    Toute la salle (lors de la projection) criait au scandale : entre les dialogues, la musique et le jeu des gamins, on ne sait que choisir dans le pire !

    Pas ou peu de finesse !!! Mais ou en as-tu vu ?
    Comment ne pas crier sur la présence de la musique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>