Liberté (Korkoro)

On 28/04/2010 by Nicolas Gilson

La critique vidéo : Cliquez ICI.
La critique complète : Cliquez ICI.

De KORKORO transparaît une folle impression de sincérité de la part du réalisateur dans son approche du microcosme singulier des Tsiganes et de leur déportation durant la seconde guerre mondiale. La candeur qui émane tant de l’écriture que de la réalisation suffit à emporter le spectateur au cœur d’un récit mettant en scène la France de Vichy où se croisent et se font face résistants, collaborateurs, gitans et petites gens.

Il est toutefois désolant de constater que la principale faiblesse du film est de s’essouffler dans une démultiplication de points de vue : le film manque dès lors irrémédiablement de rythme et perd de sa verve. Tony Galif ouvre pourtant KORKORO sur l’hypothèse des gitans en mettant en place une singularité esthétique pleine de sens où mouvement et accompagnement musical témoignent de l’identitaire même du groupe de Tsiganes et plus spécifiquement du ressenti de l’un d’eux, Taloche.

Alors que le réalisateur parvient à donner vie de manière bluffante à cet entier groupe de nomades, en gommant les hypothèses temporelle et fictive tant le réalisme est criant, il s’embourbe dans des séquences de mise en scène classique presque caricaturales qui s’avèrent épuisantes. Dès lors une réelle dualité dans le développement se dessine ; avec d’une part la justesse du microcosme tsigane (qui suggère une universalité de la situation) et de l’autre une surécriture bien triste.

Cette dualité envahit le film de l’écriture à la mise en scène en passant par la direction d’acteur. Un réel contraste s’en ressent : réalisme et sensibilité jurent face à une artificialité criarde digne des mauvais téléfilms de reconstitution historique. Mais l’implication du réalisateur/scénariste/compositeur par rapport au sujet qu’il met en scène est plus que perceptible au point de faire de KORKORO un témoignage singulier.


KORKORO
LIBERTE
*(*)
Réalisation : Tony GATLIF
France – 2008 – 111 min
Distribution : CNC
Drame / Histoire
EA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>