Critique : Kid

On 14/01/2013 by Nicolas Gilson

Fien Troch livre un film sublime parfaitement maîtrisé. A l’écriture admirable répond une réalisation sensible et singulière dont la superbe photographie fait sens, tout comme l’emploi de la musique, le travail sur le son et le montage. Majestueux.

Kid de Fien Troch

KID s’ouvre dans une intensité presque hypnotique : plusieurs plans quasi-fixes se succèdent et à mesure qu’ils prennent place la musique s’inscrit et augmente son niveau sonore. Des objets du quotidien composent le pré-générique à l’instar d’un tableau représentant une maison, d’une table ou encore d’une tasse. Combiné à la puissance conférée par la musique, un très (très) léger mouvement de traveling vers ces objets en souligne l’importance, les rend fascinant. Bien que banals, ceux-ci impressionnent notre regard à mesure que la réalisatrice attise notre attention. Cette séquence fait écho tout au long du film : les objets deviennent ainsi autant d’instruments vecteurs de sens. Par ailleurs, Fien Troch recoure ponctuellement à cet effet de mise en scène afin de mettre en place une pertinente dynamique de pétrification.

D’emblée le travail sur le son et sur la musique – sur le silence aussi – se révèle sensoriel. Réel stimulus pour le spectateur, il intensifie le mouvement ancré par l’approche esthétique, somme toute radicale. Nulle froideur dans la réalisation mais une épure sensitive qui correspond au ressenti des protagonistes tout en l’exacerbant et en stimulant nos sens.

Kid

Si Fien Troch pose le choix de la fixité, la photographie du film est grandiose. Cela permet de mettre en lumière l’indicible et de rendre audible le silence, les gestes et les regards. KID se ressent, se vit. Il confère au cinéma sa grandeur et sa magie. Si son scénario peut se résumer en une série de mouvements narratifs, présentant de nombreux enjeux, c’est dans la force contenue entre les lignes que réside celle du film – à l’instar des scènes qui se répondent ou de ces objets qui font sens. Soulignons dès lors la qualité de l’écriture sans en révéler le moindre élément.

Dirigeant par ailleurs avec brio ses acteurs, Fien Troch parvient à mettre en place une incroyable tension et un climat singulier qui font de KID un petit bijou bouleversant.

KID
♥♥♥♥
Réalisation : Fien TROCH
Belgique – 2012 – 90 min
Distribution : Cinéart
Drame

Gand 2012 : Compétition Officielle
Rotterdam 2013 : Spectrum

Découvrez le site officiel : cliquez ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>