Irène

On 06/01/2010 by Nicolas Gilson

Alain Cavalier nous convie à un étrange voyage ; un délicat parcours à travers son passé et sa mémoire à la recherche d’Irène, décédée 35 ans auparavant, dont il n’est pas encore parvenu à faire le deuil. Scénariste et cinéaste l’homme appréhende le temps, ses souvenirs et ses sentiments par l’emploi même de l’outil cinématographique. Un objet est maître de de cette investigation particulière : son journal retrouvé. Au coeur des pages de celui-ci (ou plutôt  de ceux-ci, car étant au nombre de trois – 1970, 1971 et 1972) voyage Irène de la vie à la mort. Alain Cavalier se réapproprie les mots qui sont les siens, avec une certaine crainte, paradoxale, d’y retrouver Irène.

Il filme, il parle … il court après le temps, malgré la mort, après ses fantasmes, ses craintes et ses réflexions. Le film semble dépourvu de structure initiale : il s’écrit à mesure que le cinéaste filme, avance dans les méandres de ses souvenirs, de ses propres mots, des lieux, des objets … d’un  parcours effectif sur les traces de celle qui partagea sa vie. Quelque peu brouillon IRENE n’en est pas moi troublant tant la sincérité du réalisateur est touchante. Cependant la justesse du phrasé, la fumisterie dans l’adresse vocale et la pédanterie dont Cavalier témoigne amenuisent cette dimension emphatique au point d’ancrer une fatigante distance.

Tout au long de ce terrible parcours jalonné de doutes (Cavalier ne cesse de s’interroger sur le bien fondé de sa démarche, sur ses capacité à continuer malgré les réactions physiques qu’il développe à mesure qu’il avance) nous rencontrons Irène. Elle se dévoile peu à peu. Pourtant cette rencontre est intelligemment médiate : Irène appartient à l’évocation, et dès lors n’existe plus qu’à travers Cavalier qui lui permet de revivre afin d’en faire le deuil.

IRENE
*(**)
Réalisation : Alain CAVALIER
France – 2008 – 85 min
Distribution : CNC
Documentaire / Essai
EA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>