Critique : Guardians of the Galaxy

On 05/08/2014 by Nicolas Gilson

Alors qu’on aurait pu s’attendre à une énième licence stérile, l’adaptation des aventures des Gardiens de la Galaxie est un savoureux divertissement à la fois fantasque et fantasmagorique. Favorisant l’humour, l’épatant scénario offre la possibilité de mettre en scène un réel spectacle cinématographique. Parfaitement maîtrisée, voire presque outrancière, cette légereté de ton rend délectable les mille et un artifices dont semblent s’amuser, pour notre plus grand plaisir, le casting et le réalisateur.

Les gardiens de la galaxie

Premier épisode d’une série en devenir, GUARDIANS OF THE GALAXY met en place les bases d’un univers et, au fil d’une aventure pleine de rebondissements, caractérise les protagonistes qui vont faire le pacte de s’unir afin de sauver le monde.

L’ouverture du film laisse présager le pire. Proprement pathétique, celle-ci met en scène le personnage de Peter Quill, alors jeune enfant, au chevet de sa mère mourante. Isolé dans l’écoute de son baladeur, il est dépassé par les événements sur lesquels il n’a aucune prise. Cherchant à fuir l’hôpital, il apparaît être enlevé par un vaisseau spatial. Proprement ridicule, la séquence permet pourtant une transition habile vers le fantastique. 26 ans plus tard, toujours muni de son baladeur qui lui joue en boucle la même compilation, Peter est devenu un aventurier-voleur. Son univers est-il irréaliste qu’il est coloré d’une musique pour le moins commune non dénuée de nostalgie. Nous voilà déjà conquis.

Bientôt aux prises avec nombreuses péripéties, nous rencontrons presque avec lui ses futurs comparses à savoir Rocket, un raton-laveur chasseur de prime accompagné de Groot, un arbre-humanoïde, la dangereuse Gamora et Drax le Destructeur. L’une des forces du scénario est de nous fondre à l’émergence d’une surprenante complicité entre une série de hors-la-lois unis avant tout pour sauver leur peau.

Guardians_of_the_Galaxy_Rocket_Raccoon

Habile, l’écriture est truffée d’humour tandis que la personnalité des protagonistes (également inscrite dans leur costumes jusqu’à la pointe de leurs cheveux) est l’un des moteurs de l’action quitte à justement mettre celle-ci à mal – impayable séquence que celle où Peter récupère son baladeur. Au coeur de l’univers futuriste, moult petits détails et accessoires, tous plus improbables les uns que les autres, sont autant de clins d’oeil aux années 1980 et 1990.

Exacerbant la dynamique humoristique, la mise en scène est d’une rare efficacité. L’exagération se veut alors délectable. Le trait est également noirci par l’interprétation qui vire ponctuellement à la caricature voire au pastiche. Offrant à Benicio Del Toro et, dans une moindre mesure, Glenn Close des rôles mirifiques, James Gunn se joue de Chris Pratt qu’il (homo)érotise ponctuellement – ce qui est également drôlissime.

Il est intéressant de remarquer que l’un des éléments qui fait le charme du film, le balladeur (ou Walkman) permet de tendre à une expérience commune entre le spectateur et les protagonistes alors que l’objet-même, dans sa conception, est le comble de l’indivisualisme. Le film réaffirme ainsi l’intérêt et l’une des specificités du médium cinématographique. Loin d’être un vulgaire enrobage sonore, la compilation de Peter (qui assoit toute idée de nostalgie) est un élément de partage – certes quelques fois atmosphérique – entre lui et ses comparses mais aussi, et surtout, avec le spectateur. Elément de la caractérisation du principal protagoniste, la cassette audio – K7 – confère au film sa singulière coloration tout en asseyant imperceptiblement l’intérêt de l’adaptation au cinéma du comic original. GUARDIANS OF THE GALAXY s’impose alors comme une jouissive expérience collective.

Guardians of the Galaxy - affiche

GUARDIANS OF THE GALAXY
LES GARDIENS DE LA GALAXIE
♥♥♥
Réalisation : James Gunn
USA – 2014 – 122 min
Distribution : Disney Company
Fantastique / Action / Comédie

guardians of the galaxy chris pratt

Guardians_of_the_Galaxy_Benicio-del-toro

glenn-close-nova-prime-guardians-of-the-galaxy

guardiansofthegalaxy

guardians-of-the-galaxy-awesome-mix-tape-vol-1

marvel-guardians-of-the-galaxy-disney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>