Festival du Film Européen de Bruxelles

On 20/06/2010 by Nicolas Gilson

Du 23 au 30/06, Flagey accueille le 8ème Festival du Film Européen de Bruxelles, dont la nouvelle ligne de programmation, orchestrée par Yvan Corbisier, tend à une vision plus générale de la production européenne. La compétition n’est ainsi plus uniquement axée sur les premiers et deuxièmes long-métrages. Mais ceux-ci ne sont pas oubliés pour autant. Toutefois le festival semble plus chercher à séduire le public qu’à répondre à l’appétit des cinéphiles convaincus. Un nouveau tournant qui, faut-il l’espérer, attirera les uns et contentera les autres.

D’emblée l’euphorie sera au rendez-vous avec comme film d’ouverture TOURNEE de Mathieu Amalric – présenté à Cannes en mai dernier et récompensé du prix de la meilleure mise en scène. Car, en marge de la compétition officielle composée de 11 films, le festival présente un réel panorama du cinéma européen. Outre 5 avant-premières (LES MAINS EN L’AIR, LA MEUTE, LES PETITS RUISSEAUX, TOURNEE et WITHIN THE WHIRLWIND), la programmation propose une sélection de films de genre (9:06, BLACK DEATH, DANS TON SOMMEIL, FRIENDSHIP! et SMALL CRIME) et un panorama en tant que tel.

Les séances en plein air seront cette année encore au programme avec sept films parmi lesquels quatre belges dont LES BARONS, LA MERDITUDE DES CHOSES et PANIQUE AU VILLAGE. Le cinéma belge sera en fait bien représenté avec notamment un film en compétition (C’EST DEJA L’ETE de Martijn Smits), deux avant-premières (LA MEUTE de Franck Richard et WITHIN THE WHIRLWIND de Marleen Gorris) et deux films programmés au sein du panorama européen (HITLER A HOLLYWOOD de Frédéric Sojcher et MISS MOUCHE de Bertrand Halut). De plus le festival ouvre cette année une compétition de court-métrages belges qui, bien que reprenant pour l’essentiel les films déjà proposés tant au FIFF qu’au Brussels Short film Festival, permettra de voir 12 films. Bien que ceux-ci fassent l’objet d’une séance spécifique, ils seront projetés séparément en avant-programme des long-métrage.

Pour la première fois, le festival organise également une leçon de cinéma. Jaco Van Dormael a accepté l’invitation et rencontrera le public le 28/06. A cette même date sera organisée une journée européenne en prélude à la Présidence belge de l’Union. Divers autres évènements prendront place tout au long du festival. A noter le renouvellement de la collaboration avec le Prix Lux du Parlement européen.

Et si le festival s’envole jusque Sundance, peut-être est-ce le signe qu’il reste malgré sa nouvelle direction un découvreur de talents, à l’instar notamment du merveilleux SOMEWHERE BETWEEN HERE AND NOW d’Olivier Boonjing – un film belge réalisé sans budget qui a séduit le public de l’an passé avant de tourner de festival en festival sans jamais sortir sur nos écrans.

Toutes les informations pratiques se trouvent sur le site internet du festival.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>