Festival 2 Valenciennes : Le Palmarès

On 19/03/2017 by Nicolas Gilson

Le 7ème Festival 2 Valenciennes s’est clôturé par la cérémonie de remise des prix, animée par la comédienne Nathalie Corré, ponctuée d’un coup de cœur à l’invitée d’honneur Marthe Keller et suivie de la projection du film palestinien LE CHANTEUR DE GAZA de Hany Abu-Assad. Au palmarès un saisissant LADY MACBETH, un caustique TUNNEL et un chaleureux DE TOUTES MES FORCES.

Durant une semaine, le festival a proposé une quarantaine de films initiant un voyage au-delà des frontières à travers une sélection diversifiée de documentaires et de fictions. La singularité de l’événement, qui s’adresse parallèlement et de manière croissante à un public scolaire, est de proposer deux compétitions : une première dédiée au « cinéma du réel » qui, à l’issue de son palmarès en milieu de semaine, passe le relai à celle dédiée à la fiction.

sage-femme©michael.crotto

Aussi, après la célébration du documentaire vietnamien FINDING PHONG de Tran Phuong Thao et Swann Dubus qui a eu les honneurs du Jury présidé par Bernard-Henri Levy et un hommage à François Berléand, c’est avec SAGE FEMME de Martin Provost que la Compétition fiction s’est ouverte. Quentin Dolmaire, qui interprète le fils du personnage joué par Catherine Frot dans le film, était présent (lire notre interview) afin de rencontrer le public à l’issue de la projection.

Et c’est là une autre particularité du festival qui tient à rendre accessibles aux spectateurs les personnalités présentes – aussi bien les nombreux membres de ses jurys que les réalisateurs, comédiens ou même producteurs ou distributeurs.

Ont suivi le lendemain les projections de DE TOUTES MES FORCES de Chad Chenouga, emporté par l’acteur Khaled Alouach dont c’est la première expérience au cinéma, LADY MACBETH (The Young Lady), l’éblouissant premier long-métrage, en tout point maîtrisé et glaçant, de William Oldroyd, et le sympathique LES MAUVAISES HERBES de Louis Belanger. La journée du jeudi a été marquée par la présentation de l’hypnotisant et très drôle TUNNEL de Kim Seong-Hun, qui a fait un véritable tabac en Corée du Sud où plus de 7 million de spectateurs sont allé le voir (autant dire que le prix du public qu’il recevra à Valenciennes est de bonne augure). Suivront WILSON de Craig Johnson, un comédie « indé » peu surprenante mais toutefois savoureuse, et 7 MINUTI de Michele Placido, qui malgré quelques appuis est assez foudroyant. Quelques heures avant le palmarès, avant que le Jury présidé par Patrice Leconte ne se retire, c’est UNE VIE AILLEURS d’Olivier Peyon qui emportera les spectateurs en Uruguay.

Si l’ambition du festival est clairement de donner le goût du « cinéma d’auteurs » au public en proposant des films de factures très différentes (et ce tout en attisant la curiosité vers le genre documentaire), il ne craint pas de proposer en marge de ses sections compétitives des avant-premières commerciales à l’instar de celle de GOING TO BRAZIL de Patrick Mille. On regrettera toutefois, alors que certains réalisateurs et comédiens ont traversé l’Atlantique ou le Pacifique pour venir à la rencontre du public, que les actrices de GOING TO BRAZIL n’ont pas jugé nécessaire de participer à un échange à l’issue de la projection du film car la salle, pourtant bien remplie, ne l’était pas suffisamment à leur goût. Avant de bouder le public, elles ont néanmoins pu profiter des accommodations proposées par le festival et par la ville, afin de faire la promotion auprès de quelques journalistes. C’est aussi ça le cinéma.

Parmi les moments forts du festival, citons l’hommage à l’affichiste Laurent Lufroy (qui a créé le visuel de cette 7 ème édition du festival), en présence notamment de Gérard Krawczyk, Richard Berry et Gaspar Noé.

lady-macbeth-film

Palmarès de la Compétition Fictions

Le jury officiel fictions était présidé par Patrice Leconte, entouré de l’acteur belge Fabrizio Rongione, les actrices Mélanie Bernier, Lolita Chammah, Zoé Félix, Claire Nebout, Nathalie Richard, le réalisateur Marc Fitoussi, l’acteur et chanteur Bernard Menez, le directeur photo Jean-Marie Dreujou et la comédienne et réalisatrice Brigitte Sy.

  • Grand Prix : LADY MACBETH (The Young Lady) de William Oldroyd (Royaume-Uni)
  • Prix du Jury : TUNNEL de Kim Seong-Hun (Corée du Sud)
  • Meilleur acteur : Khaled Alouach pour le film DE TOUTES MES FORCES de Chad Chenouga (France)
  • Meilleure actrice : Florence Pugh pour le film LADY MACBETH (The Young Lady) de William Oldroyd (Royaume-Uni)
  • Prix de la Critique : DE TOUTES MES FORCES de Chad Chenouga (France)
  • Prix des Etudiants : DE TOUTES MES FORCES de Chad Chenouga (France)
  • Prix du Public : TUNNEL de Kim Seong-Hun (Corée du Sud)

Palmarès de la Compétition Documentaires

  • Grand Prix : FINDING PHONG de Tran Phuong Thao & Swann Dubus (Vitenam)
  • Prix de la Critique : L’OPERA de Jean-Stéphane Bron (France /Suisse)
  • Prix des Etudiants : A VOIX HAUTE – LA FORCE DE LA PAROLE de Stéphane de Freitas & Ladj Ly (France)
  • Prix du Public : LA JEUNE FILLE ET SON AIGLE d’Otto Bell (Mongolie)

the-tunnelFestival 2 Valenciennes 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>