FATP 2013 : Le Palmarès

On 10/11/2013 by Nicolas Gilson

Le Palmarès de la 15 ème édition de « Filmer à Tout Prix » a été dévoilé à l’issue de la première semaine du festival. Celui-ci investit maintenant la Cinematek, avec notamment le focus dédié aux « Roms », avant de se clôturer à Bozar le 17/11.

ICI RIEN VF EXP FINAL

Cette édition a été marquée par le retour de la Compétition Internationale. L’occasion pour le Jury composé de Pauline David, Sarah Pialeprat, Frederico Rossin, Lars Meyer et Vincent Pinckaers de visionner de visionner 16 premiers films afin de prendre la décision de célébrer ICI RIEN de Daphné Hérétakis. Ce court-métrage, réalisé en Super 8 et tourné entre 2008 et 2011 à Athène, propose « une vision impressionniste de la crise grecque ». Le Jury a été « saisi par la force du désir d’une cinéaste qui parvient à cartographier un territoire du réel, politique et imaginaire ».

Côté Compétition Belge, 18 films était en lice. Composé de An Van Dienderen, Kate Taylor, Zhang Yaxuan, Peter Krüger et Veton Nurkollari, le jury a remis le Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles à COCHIZA de Khristine Gillard car il a « apprécié la sensation délicate de ce film, construit autour d’un volcan, à la fois source de grand danger et de fertilité luxuriante. Un paradoxe qui a quelque chose de monumental ».

Le Prix des auteurs de la SCAM honore DEUX FOIS LE MEME FLEUVE de Effi Weiss et Amir Borenstein : « Ce film dévoile une série de relations complexes sur l’identité, mises en lumière par une exploration cinématographique très personnelle. Nous applaudissons à la fois l’imagination visuelle des cinéastes et le portrait nuancé qui en est fait ». Simon Gillard reçoit quant à lui le Prix des Ateliers d’Accueil WIP-CAB (une aide matérielle pour son prochain film) pour sa réalisation ANIMA. Le Jury, qui a « ressenti un plaisir sensoriel total », déclare avoir « vu un nouveau grand talent et se réjouit de voir les futurs films du réalisateur ».

Le Jury « Format Court » (Katia Bayer, Marie Bergeret, Adi Chesson, Xavier Gourdet et Mathieu Lericq) a lui aussi été séduit par le travail de Simon Gillard sur ANIMA : « Un film qui relie avec brio les gestes quotidiens à des sentiments universels. Un film sans concession, visuellement intense, direct et poétique”.

Dans le prolongement des actions culturelles menées par la Fondation pour l’Assistance Morale aux Détenus et l’asbl Artatouille en milieu pénitentiaire, un jury de sept détenus de la Maison d’arrêt de Lantin a décerné un prix à un court métrage. Ce Jury singulier a plébiscité le film ADA de Ravel Dilua : « On a trouvé que c’était un court-métrage très intéressant, d’actualité. Toutes les générations confondues peuvent être touchées ».

Enfin le Prix de la Quadrature du cercle est attribué à SOBRE LAS BRAS de Mary Jimenez et Bénédicte Lienard, et une mention spéciale a été accordée à KARAOKE DOMESTIQUE d’Inès Rabadan.

fatp2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>