Essential Killing

On 07/06/2011 by Nicolas Gilson

D’abord il y a un hélicoptère. Notre perception est celle de ceux qui le commandent. Nous ne les voyons pas, nous les entendons ou, plutôt, nous en entendons les communications. Nous voyons ce qu’ils découvrent : un groupe d’hommes en plein désert. Sont-ce des terrorsites ? Non, ce sont des soldats américains en mission. Nous épousons leurs gestes. Mais déjà nous sommes assimilés à une troisième perception, celle d’un Afghan. Nous quittons la bêtise militaire pour l’angoisse qu’elle peut susciter. Une fois cette communion accomplie, nous faisons corps avec cet homme qui ne dit mot mais dont nous percevons les rêves. Il est arrêté par les Américains auxquels il échappe avant qu’ils ne le pourchassent…

Jusqu’où un homme peut-il aller pour survivre coûte que coûte ? Comment l’instinct et l’espoir le maintiennent-ils en vie ? Le sujet est fort, l’approche est tellement monstrative qu’elle en devient misérabiliste. A force de courir derrière le réalisme, celui-ci échappe au réalisateur. Est-ce à cause des nombreux symboles qui jalonnent le film – notamment au cœur de l’épouvantable leitmotiv onirique – ou à cause de l’heureuse surdramatisation – ce hasard qui envenime plus encore les choses ? A force d’insistance nous prêtons trop d’attention aux détails qui brisent la cohérence de l’ensemble, le personnage d’Emmanuelle Seigner en tête. Alors que Vincent Gallo s’épuise littéralement en donnant vie de manière impressionnante au principal protagoniste du film, en une séquence toute la crédibilité du film est définitivement annihilée. Le parfait camaïeux de mauve arboré par l’actrice est dévastateur – sans parler de sa manucure. Et si en plus la caméra s’attarde sur elle quitte à abandonner le protagoniste avec qui nous avons fusionné…

Allez, oublions la dimension sonore qui sert de pure mise en condition et songeons au cheval blanc !

ESSENTIAL KILLING

Réalisation : Jerzy SKOLIMOWSKI
Pologne/Norvèg/Irlande/Hongrie – 2010 – 83 min
Distribution : Cinéart
Drame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>