Critique : Ernest et Célestine

On 12/12/2012 by Nicolas Gilson

Mettant en scène les héros créées par Gabrielle Vincent, sur base d’un scénario de Daniel Pennac, Vincent Patar, Stéphane Aubier et Benjamin Renner signent un film tendre et chaleureux, drôle et humain. ERNEST ET CELESTINE est un conte pour tous les enfants, petits et grands – et une leçon pour les adultes.

Célestine est une petite souris qui rêve de dessiner alors qu’on lui réserve un avenir de dentiste – car dans le monde souterrain des souris, les incisives ont fait l’Histoire ! Ernest est un ours qui vit de manière marginale : chanteur, musicien et clown il se fait artiste des rues lorsque son estomac le tiraille. Souris et ours vivent séparément et s’évitent : les aprioris sont tels que l’on cultive la crainte de l’autre à l’instar du dogmatique conte du « Grand Méchant Ours ». Célestine, qui n’y croit pas, rencontre Ernest et décide d’en faire son ami.

D’emblée l’unicité du film en est la force : la cohérence et la fluidité de l’ensemble témoignent de la contamination de tous les univers-sources en un seul. Il ne s’agit dès lors pas de chercher à identifier la touche apportée par l’un ou par l’autre intervenant car aucun d’entre-eux ne semble chercher à tirer la couverture de son côté. Une impression heureuse.

Au-delà de la dynamique narrative du conte, l’imagination et la créativité sont sublimées. Si de nombreux détails sont réjouissants ou amusants, ils participent à une composition cohérente au sein de laquelle, la musique est par exemple tantôt atmosphérique, tantôt actrice mais toujours essentielle. Si le film souffre d’un léger problème de rythme – sans doute faut-il adopter un regard d’enfant – il dégage une chaleur vivifiante, un humanisme heureux.

Et la magie s’opère : ERNEST ET CELESTINE nous fait voyager dans un monde singulier qui, avec ses normes, ses jugements et une « genrification » nette, n’est pas tellement étranger au nôtre.

ERNEST ET CELESTINE
♥♥♥
Réalisation : Benjamin Renner, Stéphane Aubier et Vincent Patar
Belgique / France / Luxembourg – 2012 – 80 min
Distribution : Cinéart
Animation

Cannes 2012 – Quinzaine des Réalisateurs

Mise en ligne initiale le 23/05/2012


Ernest et Célestine: Trailer HD par cinebel

Comments are closed.