Die Geliebten Schwestern

On 11/02/2014 by Nicolas Gilson

L’écrivain et poète Friedrich Schiller a vécu à l’aube de la Révolution française une relation amoureuse se liant à deux soeurs Charlotte et Caroline von Lengefeld. Un récit narré par Dominik Graf avec un éprouvant classicisme doublé d’une multitude d’effets tellement ridicules que l’ensemble apparaît être une farce kitsch. Réelle mise à l’épreuve durant quelques 170 très longues minutes, DIE GELIEBTEN SCHWESTERN aura eu raison de la nôtre avant que les péripéties amoureuses n’arrivent à leur conclusion. Une torture.

D’entrée de jeu un narrateur nous conte le récit de Charlotte von Lengefeld qui est envoyée auprès de sa tante pour trouver un mari. Par le biais d’une voix-over Dominik Graf case quantité d’informations pourtant souvent mises en scène. Compte-t-il nous rendre ainsi complice de la jeune fille que déjà il nous agace. A la logique de ce discours dithyrambique répond bientôt le recours à d’autres voix-over : celles de Charlotte et de ses correspondants, qui dévoilent le contenu de leurs échanges. Une dynamique pauvre et efficace qui montre d’emblée les failles de son scénario. En effet ces échanges n’étant pas tous compréhensibles, le narrateur intervient afin de les contextualiser. Une balourdise bientôt exacerbée par une multitude d’effets de mise en scène conduisant à plusieurs types d’adresses face caméra de la part des personnages. Le tout enrobé musicalement et enlisé dans des suites de fondus enchainés qui nous rendraient epileptiques…

Si la mise en scène est d’une rare artificialité et le jeu des plus éprouvant (et des plus ridicules lorsque les actrices parlent français), rarement un montage n’est apparu aussi exécrable. S’il répond à merveille à une approche esthétique des plus pauvres démultipliant les effets et les artifices, il assoit une dynamique d’autant plus absconse qu’elle ne témoigne d’aucune logique. L’ensemble pourrait paraître kitsch, c’est juste complètement affecté et synthétique.

die

DIE GELIEBTEN SCHWESTERN

Réalisation : Dominik Graf
Allemagne – 2014 – 170 min
Distribution : /
Drame / Biopic

Berlinale 2014 – Compétition Officielle

Die… Dominik Graf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>