Critique : Cyprien

On 23/02/2009 by Nicolas Gilson

Cyprien gère le réseau informatique d’un magazine de mode. Subissant tant de la méchanceté que de l’indifférence de la part de ses collègues, il mène une vie dictée par une routine improbable. Ne pouvant faire disparaître un spam qui ne cesse de s’afficher sur son écran d’ordinateur Cyprien clique dessus alors que celui-ci lui promet d’exhausser son voeux le plus cher …

Cyprien - David Charhon

MEME LES GEEKS ONT DROIT AU BONHEUR

Avec CYPRIEN David Charhon signe un premier long métrage résolument prometteur. Dangereuse gageure que de porter sur grand écran un des personnages créé par Elie Semoun en le rendant héros d’une aventure portant son nom … Pourtant CYPRIEN est une charmante surprise à la fois drôle et emprunte d’une fraîche et douce naïveté.

C’est que le réalisateur a eu l’idée simple de concilier deux lignes narratives, l’humour d’une part et le romantisme en parallèle, en ne sombrant jamais dans la pure démonstration. Certes le personnage de Cyprien est dessiné à lourds traits : il est, au même titre que les autres protagonistes, un personnage résolument archétypal. Mais la double approche narrative permet d’aller au-delà de cette simple caricature : le personnage prend vie et devient réellement touchant.

En signant cette double approche, David Charhon donne au film une dynamique particulière. Il y a d’une part l’étape de caricaturisation – qui conduit à l’hypothèse comique, et de l’autre la révélation de l’intimité même des protagonistes – qui engendre de la part du spectateur une dynamique d’emphase. L’ensemble du casting nourrit d’ailleurs cette double logique et réserve quelques très belles surprises.

Elie Semoun s’efface avec brio lorsqu’il donne vie à son personnage. Il incarne Cyprien sans que son jeu ne soit affecté par une distanciation trouble. Aussi le personnage de « one-man-show » devient un réel personnage de cinéma.

La réalisation est soignée et présente ponctuellement des effets stylistiques qui tantôt dynamisent le récit, tantôt permettent de sortir d’un certain enlisement narratif. Ces effets stylistiques présentent l’intérêt d’être lié à l’indentitaire même du personnage principal. Cyprien est un geek, un nerd, un passionné d’informatique et de jeu vidéo, or le travail effectué par Charhon y renvoie intelligemment avec une amusante légèreté.

Cyprien est en somme une charmante comédie sans prétention qui invite honnêtement le spectateur au coeur d’un univers à la fois croustillant et méchant, touchant et humain.

Cyprien - affiche

CYPRIEN
**
Réalisateur : David CHARHON
France – 2008 – 98 min
Distributeur : Victory Productions
Comédie
Enfants admis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>