Critique : Star Trek Beyond

On 16/08/2016 by Nicolas Gilson

Fadasse, falot, idiot, inconsistant, inepte, insignifiant, inutile, lamentable, mauvais, médiocre, minable, morne, passé, plat, stérile, stupide, suranné, terne, vide, le nouvel opus de la franchise Star Strek est d’une rare nullité. À un scénario aussi pitoyable que risible répond une réalisation artificielle et inopérante dont le montage est lamentable. Perdu dans les méandre d’une superproduction sur fond vert, les comédiens font peine à voir tandis que la surabondance musicale se révèle être la seule échappatoire possible – à moins que l’on ne préfère s’enfuir.

Star trek Beyond critique

Dès la séquence d’introduction, le pire est à présager. Alors que le Capitaine James T. Kirk est censé mener à bien une mission de pacification, il semble plus s’amuser des créatures avec lesquelles il tente d’ouvrir un dialogue qu’il ne trouve d’intérêt à son rôle. C’est que, déjà, il a la tête ailleurs. Il prend de l’âge et pense à quitter les commandes de l’USS Enterprise. Mais comme il doute, nous avons droit à une mission « d’envergure » d’une crétinerie sans nom qui – joie du montage et ineptie des scénaristes – semble s’inscrire sur deux jours (ou deux très très longues heures en mesure spectatorielles).

Faisons court : l’USS Enterprise vient en aide à femme parlant un étrange idiome dont l’équipage a disparu dans une zone encore inexplorée de l’Univers et ce sans rien savoir ni d’eux ni de leurs intentions. Evidemment, la mission part en couille… comme le scénario. Voudrions-nous rire qu’entre deux bâillements l’envie de pleurer se dessine.

Non seulement l’image manque de contraste (gonflé en 3D, la photographie du film est presque irregardable), mais le découpage est confondant (et le montage navrant). Les acteurs semblent perdus à Tomorrowland sans possibilité de faire des selfies – ou des poules sans têtes, c’est selon. Malgré ses élans moralisateurs, sans prendre garde à son racisme crasse (qui joue le méchant ?), STAR TREK BEYOND est d’un vide abyssal.

STAR TREK BEYOND
Star Trek sans limite

Réalisation : Justin Lin
USA – 2016 – 123 min
Distribution : Sony Picture Belgium
Aventure / Fantastique

STAR TREK BEYOND STAR TREK BEYOND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>