Critique : Les As de la Jungle

On 08/08/2017 by Nicolas Gilson

Bienvenue dans un univers sourd et criard où la violence est sublimée, les blagues les plus douteuses célébrées et les baisers timides comdanés. Bienvenue dans un monde où l’hommage tient plutôt du plagiat et où l’originalité repose sur l’inaptitude à tendre à la moindre cohérence (et pas qu’esthétique). Mou, moche et statique, LES AS DE LA JUNGLE est aussi débile que barbant : un équilibre inoui dans la nullité. Fortiche !

les as de la jungle - animation

En guise de prélude, un épisode des Fortiches qui assoit d’entrée de jeu le manichéisme d’un scénario fade comme du gruau, les proportions douteuses du dessin comme son manque de volume, l’absence de toute spatialisation du son et les clins d’yeux à une multitudes d’autres productions animées dont le peu de personnalité des personnages semble issue (ou copiée). Les Fortiches, ce sont des justiciers masqués qui sauvent la jungle d’un machiavélique koala qu’ils isolent ensuite sur une micro île déserte avant de pleurer la perte d’un des leurs et de se séparer. Le leader du groupe est une tigresse dont la rage semble heureusement plus vive que sa toison figée. Personnage féminin, elle doit évidemment se révéler maternelle (dans une certaine mesure). Elle adopte ainsi un pingouin sauvé dans l’aventure… pour notre plus grand malheur. Okayyyy.

« Ça marche, ça marche pas »

Prénommé Maurice (seul élément positif du film) le pingouin désirera, contre la volonté de sa mère, créer son propre groupe de justiciés – ce qui engendre son départ et leur séparation. En chemin il adoptera un poisson rouge qui, comme lui, est peint en tigre. Graou. Sur une île sans grands heurts, il fonde Les As de la jungle dont les missions, en gros, consistent à soigner les hémoroïdes de certains (trop drôle l’humour). La bande es un ramassis d’idiots caricaturaux au mieux détestables. Il faut néanmoins un vrai méchant, et voilà le koala de retour avec pour seule motivation la vengeance. Le nanar semble-t-il assumé que l’on se surprend à aimer l’ignoble vilain en espérant qu’il dégomme tout ce petit monde au plus vite. Ce qui, évidemment, n’arrive pas… nous laissant le temps de souffrir au risque de nombreuses crises d’épilepsie. Nos yeux piquent tant tout est criard (lorsque l’impression ne consiste pas simplement à nous dire que certaines séquences doivent encore être finalisées) tandis que nos oreilles pleurent tant la musique est à l’image de l’ensemble, éprouvante. Quant au propos…


Les As de la Jungle: Trailer HD par cinebel

LES AS DE LA JUNGLE

Réalisation : David Alaux
France – 2017 – 5820 sec
Distribution : Cinéart
Animation

affiche_les_as_de_la_jungle

as de la jungle les as de la jungle - maman bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>